Congratulations! Your support has been successfully sent to the author
The Walking Dead - Saison 8

The Walking Dead - Saison 8

Published Apr 28, 2023 Updated Apr 28, 2023 Culture
time 2 min
0
Love
0
Solidarity
0
Wow
thumb 0 comment
lecture 50 readss
1
reaction

On Panodyssey, you can read up to 30 publications per month without being logged in. Enjoy29 articles to discover this month.

To gain unlimited access, log in or create an account by clicking below. It's free! Log in

The Walking Dead - Saison 8

Titre d’origine : The Walking Dead

 

Créateur / Showrunner : Scott Gimple

 

Année : 2017

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Andrew Lincoln, Norman Reedus, Lauren Cohan, Chandler Riggs, Danai Gurira, Melissa McBride, Lennie James, Josh McDermitt, Christian Serratos, Seth Gilliam, Ross Marquand, Jeffrey Dean Morgan, Austin Amelio, Tom Payne, Xander Berkeley, Pollyanna McIntosh

 

Résumé : Lassé de se faire humilier par Negan, fatigué de savoir à quelle sauce il sera cuisiné et quand cela se produira, Rick décide de se rebeller. Essayant de fédérer toutes les communautés autour de son projet de soulèvement contre les Sauveurs, il est désormais bien décidé à se battre jusqu’au bout… (source : Onrembobine.fr)

 

Avis vite dit : Ah The Walking Dead... c'est plus ce que c'était. Cette saison 8 est très certainement la plus ratée, la plus longuette, la plus ennuyeuse, la plus soporifique et la plus j'm'enfoutiste de toutes les saisons jusqu’ici. On nous promettait la guerre totale entre les troupes de Negan et celles de Rick, mais côté batailles homériques on a eu droit à quelques fusillades où personne ne sait viser, deux pelés et trois tondus planqués derrière des carcasses de bagnoles ou entre deux murs. La plupart du temps, visuellement ça me faisait plus penser à une partie de Paintball, pour dire le niveau d'ennui et de péril ressenti. Negan continue à faire du Negan mais avec moins de sauvagerie qu'avant, du coup ça a moins d'impact, Morgan vire cinglé une bonne fois pour toutes et nous saoule plus qu'autre chose avec ça, les Éboueurs et le village retranché de gonzesses ne servent à rien d'autre qu'à remplir un ou deux épisodes de vide supplémentaire (Emmy Award de la scène la plus pourrie de l'année pour la confrontation entre Jadis, la cheffe des Éboueurs, et Negan ligoté mais pas trop sur son charriot, du grand grand n'importe quoi), et puis surtout on a droit à une flopée de blablas interminables (le premier prix dans ce domaine est décerné sans conteste à Ezekiel passé maître dans l'art d'endormir ses troupes avant un combat à mort). Côté morts rien de bien excitant puisque cette "guerre totale" n'aura pas trop élagué les rangs des principaux protagonistes, d'ailleurs le décès le plus notable de cette saison ne résulte même pas d'une bataille rangée, c'est dire. Un personnage principal meurt donc, et de façon plutôt imprévisible puisque dans le comic-book il est toujours là, c'est donc la seule mini-surprise de la saison, et le temps de la lecture d'une lettre qu'il laisse cela aura presque eu de l'intérêt, en tout cas ça explique un peu le revirement de Nick dans le dernier épisode. Sa décision vis-à-vis de Negan reste certainement le point le plus intéressant de cette longue saison, et donne un peu d'espoir pour la suite. Ah, et puis l'autre espoir c'est que Rick aura enfin le temps de se faire un shampoing et de se couper les frisettes. Pour le bien de tous, merci.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 50 readings
thumb 0 comment
1
reaction

Comments (0)

You can support your favorite independent writers by donating to them

Prolong your journey in this universe Culture
Pulp Fiction
Pulp Fiction

  Pitch Deux truands, Jules  et Vincent, sont chargés de récupérer une mallet...

Valentine Simon
1 min
Paternité  
Paternité  

Un mot d'un dictionnaire, ma définition, vôtre sourire, ma joie. Pour ton oeuvre cr&ea...

Bernard Ducosson
1 min

donate You can support your favorite writers