Congratulations! Your support has been successfully sent to the author
Westworld - Saison 2

Westworld - Saison 2

Published Nov 2, 2023 Updated Nov 2, 2023 Culture
time 2 min
0
Love
0
Solidarity
0
Wow
thumb 0 comment
lecture 40 readss
0
reaction

On Panodyssey, you can read up to 30 publications per month without being logged in. Enjoy29 articles to discover this month.

To gain unlimited access, log in or create an account by clicking below. It's free! Log in

Westworld - Saison 2

Titre d’origine : Westworld

 

Créateur / Showrunner : Jonathan Nolan, Lisa Joy

 

Année : 2018

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Evan Rachel Wood, Thandiwe Newton, Jeffrey Wright, Ed Harris, James Marsden, Anthony Hopkins, Tessa Thompson, Luke Hemsworth, Angela Sarafyan, Jimmi Simpson, Clifton Collins Jr., Gustaf Skarsgard, Tallulah Riley, Rodrigo Santoro, Zahn McClarnon, Jonathan Tucker

 

Résumé : Dans le parc d’attractions futuriste Westworld, les « hôtes-robots » se rebellent contre les humains, conduisant à un véritable massacre. Emmené par Dolores, un groupe d'hôtes cherche à libérer l'ensemble des robots. Du côté des responsables de Delos, la société propriétaire du parc, plusieurs personnes découvrent ou admettent que le parc n'a pas simplement une vocation de loisirs. (source : Wikipédia)

 

Avis vite dit : Sentiments ambivalents vis-à-vis de cette série. C'est beau, c'est classe, c'est super bien foutu, c'est complexe et intriguant, ça aborde des thèmes très intéressants (qu'est-ce qu'être humain ? vivant ? qu'est-ce que la liberté ? le déterminisme ?), c'est très ambitieux sur le fond comme sur la forme. Et justement, c'est aussi là que se nichent les défauts de la série : narration déstructurée, temporalité explosée, narration intentionnellement complexe et déroutante, digressions parfois nocives au rythme d'ensemble. J'aime quand il faut réfléchir, j'aime quand tout n'est pas prémâché, j'aime quand c'est complexe, mais je n'aime pas quand c'est inutilement complexe. Si ça n'apporte rien de probant, ça peut souvent n'être que de la frime avant tout. Et à plusieurs moments dans la série je me suis fait cette réflexion : ça fait un peu "poseur" de la part des scénaristes. Et à d'autres moments j'étais scotché par une révélation qui donnait (enfin) du sens à certains passages précédents. Donc il y a du très bon et du réussi, mais aussi du moins bon et des circonvolutions un peu vaines et exagérées. Pourtant ce qui prédomine c'est la sensation de qualité : l'image à elle seule en témoigne. Visuellement on se fout pas de notre gueule, ça c'est évident. La complexité ne cède pas au n'importe quoi, et pour le moment bien qu'on se sente à de nombreuses reprises perdu, on a l'impression que les scénaristes savent ce qu'ils font et maîtrisent leur sujet (au hasard : tout le contraire de larges passages de Lost par exemple). Je serai donc de la troisième saison tout en espérant que l'équilibre sera un peu retrouvé et qu'on penchera moins dans la complexité inutile que lors de cette deuxième saison. Je termine en soulignant la qualité indiscutable de l'interprétation : tout le casting est de haut vol !

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 40 readings
thumb 0 comment
0
reaction

Comments (0)

You can support your favorite independent writers by donating to them

Prolong your journey in this universe Culture
Coco
Coco

Depuis déjà plusieurs générations, la musique est bannie dans la famille de Miguel. Un vrai d&ea...

Valentine Simon
1 min

donate You can support your favorite writers