Congratulations! Your support has been successfully sent to the author
The Young Pope - Saison 1

The Young Pope - Saison 1

Published Feb 2, 2023 Updated Feb 2, 2023 Culture
time 2 min
0
Love
0
Solidarity
0
Wow
thumb 0 comment
lecture 72 readss
0
reaction

On Panodyssey, you can read up to 30 publications per month without being logged in. Enjoy29 articles to discover this month.

To gain unlimited access, log in or create an account by clicking below. It's free! Log in

The Young Pope - Saison 1

Titre d’origine : The Young Pope

 

Créateur / Showrunner : Paolo Sorrentino

 

Année : 2016

 

Pays : Italie, France, Espagne

 

Casting : Jude Law, Diane Keaton, Silvio Orlando, James Cromwell, Scott Shepherd, Cécile de France, Javier Cámara, Ludivine Sagnier, Toni Bertorelli

 

Résumé : L'ascension de Pie XIII, né Lenny Belardo, le premier Pape italo-américain de l'Histoire. Cet homme au pouvoir immense est doté d'une personnalité complexe et contradictoire. (source : Senscritique.com)

 

Avis vite dit : Idée surprenante et très intéressante que de faire d'un homme jeune et plutôt beau le nouveau pape dans cette fiction des Studios Canal ! Encore plus intéressant : en faire un pape vieux jeu, rétrograde, pour ne pas dire intégriste, en parfait contre-pied de l'image jeune et moderne qu'il dégage. Dans ces temps troublés où le fait religieux revient sur le devant de la scène alors qu'on croyait en être enfin sorti, et où les croyances et l'obscurantisme l'emportent trop souvent sur les lumières de la science et l'humanisme athée, cette série tape juste, fort et là où ça fait réfléchir. Bien sûr on pourrait reprocher aux scénaristes de s'attaquer encore une fois au catholicisme pour critiquer la religion, et que ce choix est un peu convenu voire facile et même un peu lâche (critiquez la religion en tapant sur l'Islam à la place du Christianisme et on aurait plus volontiers parlé de courage pour le coup). Mais en même temps le Christianisme offre une telle devanture au travers de son clergé et de son organisation étatique, ainsi qu'une entrée si aisément symbolique aux yeux de tous (non-chrétiens compris), qu'on comprend le choix des scénaristes et qu'il est parfaitement sensé et logique. Jude Law se fait très clairement plaisir ici, et pour cause, ce genre de rôle ne doit pas se présenter tous les jours. Il joue autant de son image que de son charisme, son talent pur n'étant bien entendu pas en reste. On passe donc en revue tous les grands thèmes qui opposent ou ont un jour opposé les conservateurs religieux aux progressistes de tous poils. Et c'est fait avec une certaine finesse, tous les points de vue étant exposés et défendus avec brio. Le tout en ne négligeant pas pour autant l'une ou l'autre touche d'humour de temps à autre ! La mise en scène quant à elle est léchée et assez originale à défaut d'être révolutionnaire, si je devais lui faire un reproche ce serait celui du rythme, un chouïa trop lent. Des épisodes raccourcis de 5 à 10 minutes auraient gagné en impact narratif à mon sens. Mais dans l'ensemble, du scénario au casting, j'ai été conquis par cette série. À voir si parler de religion n'est pas un thème rébarbatif pour vous.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 72 readings
thumb 0 comment
0
reaction

Comments (0)

You can support your favorite independent writers by donating to them

Prolong your journey in this universe Culture
Pulp Fiction
Pulp Fiction

  Pitch Deux truands, Jules  et Vincent, sont chargés de récupérer une mallet...

Valentine Simon
1 min

donate You can support your favorite writers