Congratulations! Your support has been successfully sent to the author
Jessica Jones - Saison 3

Jessica Jones - Saison 3

Published Dec 5, 2023 Updated Dec 6, 2023 Culture Culture
time 2 min
1
Love
0
Solidarity
0
Wow
thumb 5 comments
lecture 26 to reads
1
reaction

On Panodyssey, you can read up to 30 publications per month without being logged in. Enjoy29 articles to discover this month.

To gain unlimited access, log in or create an account by clicking below. It's free! Log in

Jessica Jones - Saison 3

Titre d’origine : Marvel’s Jessica Jones

 

Créateur / Showrunner : Melissa Rosenberg

 

Année : 2019

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Krysten Ritter, Rachael Taylor, Carrie-Anne Moss, Eka Darville, Sarita Choudhury, Jeremy Bobb, John Benjamin Hickey, Rebecca De Mornay, Tiffany Mack

 

Résumé : Après que Trish ait tué la mère de Jessica et décidé d'utiliser ses pouvoirs nouvellement acquis pour devenir justicière, Jessica a coupé les ponts. Cependant, Jessica a besoin de son aide quand un tueur est décidé à détruire la détective. (source : Wikipédia)

 

Avis vite dit : Dernière saison pour la super-héroïne à la moue boudeuse et qui ne rechigne jamais à se bourrer la gueule au whisky avant de s'envoyer en l'air avec le premier beau gosse venu. C'est d'ailleurs ce qui fait la force et la faiblesse de la série : une héroïne qui ne ressemble à aucune autre, mais qui ne bouge pas d'un iota d'une saison à l'autre. Comme d'hab dans les séries Marvel de chez Netflix, on accumule plusieurs intrigues qui se succèdent plus qu'elles ne s'entremêlent, ce qui donne cet aspect très linéaire au récit. Dans Jessica Jones c'est un peu mieux géré que dans Luke Cage par exemple, on a moins cette impression de linéarité (et donc un peu d'ennui), côté narration c'est très certainement l'une des plus abouties. Cette saison se penche un peu plus sur le personnage de Patsy Walker (la Chatte de l'univers Marvel) et se permet même quelques clins d’œil aux connaisseurs des comics. Pas l'héroïne la plus palpitante du monde sur papier, à l'écran on en fait un personnage assez torturé, et même franchement dérangé psychologiquement. Ça se laisse regarder sans déplaisir, même si on se fiche un peu de ce qui peut bien arriver à la jolie Patsy. Le tueur en série psychopathe qui anime un peu cette saison n'a pas de super-pouvoir en ce qui le concerne, ce qui ne le rend pas moins dangereux pour autant, c'est assez bien vu. Un début de réflexion également sur la morale, le bien, le mal, la culpabilité, tout ça tout ça, sans que ça aille chercher très loin, ça a le mérite de donner un peu de grain à moudre aux scénaristes pour broder autour des caractères de leurs personnages. La série s'arrête là, comme l'ensemble de la gamme Marvel chez Netflix, ce qui est un peu dommage, car si les séries sont de qualité moyenne, leur force et leur réussite a résidé dans un casting intelligent et pertinent (sauf en ce qui concerne l'incarnation de Danny Rand, gros gros ratage !). L'expérience d'association entre Marvel et Netflix restera donc plus frustrante qu'autre chose, mais aura eu l'avantage de décliner la formule Marvel de façon convaincante ailleurs qu'au cinéma.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 26 readings
thumb 5 comments
1
reaction

Commentss (5)

Bon, il il faut que je reprenne un abonnement Netflix du coup...

Une Creative Room spéciale Netflix, ce serait pas mal non ?

Je suis toujours paumé sur les recommandations que je n'aime pas sur Netflix, je préfère celles de S. Hoegel
avatar

Stéphane Hoegel 2 months ago

Merci pour la préférence, je le prends comme un compliment !
Pour ce qui est des Creative Rooms, je préfère laisser les séries avec les séries et les films avec les films, introduire une Creative Room dédiée au N rouge viendrait bousculer ce semblant de cohérence que j'essaie d'avoir, car Netflix propose films & séries.
avatar

Stéphane Hoegel 2 months ago

C'est une bonne idée. En revanche j'ai un peu la flemme de passer en revue les centaines de publications précédentes pour les taguer Netflix le cas échéant... Mais, je vais y penser !

You can support your favorite independent writers by donating to them

Prolong your journey in the Panodyssey universe Culture
Le Sonneur d'Irylia (partie 2)
Le Sonneur d'Irylia (partie 2)

Irylia était en ébullition en cette fin de cycle. Les habitants se pressaient au pied de la haute tour Azurine...

Oren Le Conteur
11 min

donate You can support your favorite writers