Congratulations! Your support has been successfully sent to the author
HP - Saison 1

HP - Saison 1

Published Jun 19, 2023 Updated Jun 19, 2023 Culture
time 2 min
1
Love
0
Solidarity
0
Wow
thumb 0 comment
lecture 62 readss
1
reaction

On Panodyssey, you can read up to 30 publications per month without being logged in. Enjoy29 articles to discover this month.

To gain unlimited access, log in or create an account by clicking below. It's free! Log in

HP - Saison 1

Titre d’origine : HP

 

Créateur / Showrunner : Angela Soupe, Sarah Santamaria-Mertens

 

Année : 2018

 

Pays : France

 

Casting : Tiphaine Daviot, Marie-Sohna Condé, Mathieu Metral, Éric Naggar, Raphaël Quenard, Marc Citti, Wim Willaert, Marie Matheron, Holy Fatma

 

Résumé : Sheila, une jeune interne, fait ses débuts en psychiatrie. Elle peut compter sur le soutien de Jimmy, son co-interne, qui lui fait part de son expérience aux côtés de différents patients et de leurs pathologies souvent déconcertantes. Supervisée par le professeur Van Der Brucke et Elizabeth, la responsable des internes, elle tente de venir en aide aux personnes internées, comme Chantal Marignan, qui se prend pour Beyoncé. Elle est intriguée par le cas d'Ulysse, troublant et séduisant. (source : Telerama.fr)

 

Avis vite dit : Après Hippocrate, le monde des productions françaises innove encore dans le domaine de la série hospitalière avec ce HP très différent de ce qu'on a l'habitude de voir dans le domaine. Car ici pas d'opération à cœur ouvert, pas d'amputation en catastrophe, pas de maladies orpheline aux symptômes exotiques. Non, HP se situe comme son nom l'indique en hôpital psychiatrique. Ce qui est l'occasion d'aborder des cas bien particuliers et finalement peu souvent traités à la télévision : la folie sous toutes ses formes (et elle en a un nombre illimité on dirait bien). D'ailleurs cela permet en sous-texte de s'interroger sur ce qu'on entend par ce mot, "folie". Qui est fou, qui ne l'est pas ? Il n'y a qu'à voir certains soignants de cette série pour se poser sincèrement la question : le sont-ils moins ou autant que leurs patients ? Le deviennent-ils par la force des choses en les côtoyant ? Quelle part à l'humanité reste-t-il dans la folie ? Le patient Kevin qui répète tout ce qu'on dit s'approche-t-il plus de l'être humain ou de magnétophone enrayé ? Le King est-il fou à lier ou est-ce simplement la noblesse de sa personnalité qui se matérialise sous la forme de la couronne qu'il arbore fièrement ? Quels sentiments inspirent les malades mentaux et faut-il en avoir peur ? Tout cela est habilement traité au cours de ces quelques épisodes au format réduit, et évidemment le contexte s'y prêtant assez bien, l'humour est très présent (mais pas omniprésent) et permet de dédramatiser certaines situations. Cette série a un côté un peu amateur, elle semble parfois faite avec trois bouts de ficelles et quelques blouses blanches (une des choses à très clairement améliorer techniquement selon moi c'est la prise de son, certains dialogues étant à la limite du compréhensible), mais elle a une vraie fraîcheur en elle, une originalité certaine, une sincérité flagrante, et il se dégage au fil des épisodes un ton bien particulier, ce qui est très bon signe pour une éventuelle suite. En tout cas ça se laisse regarder facilement et plutôt vite (peu d'épisodes, et de courte durée), et je conseille ne serait-ce que pour le dépaysement qu'elle propose. Ce n'est pas une série passe partout qui se coule dans la masse, c'est le moins qu'on puisse dire !

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 62 readings
thumb 0 comment
1
reaction

Comments (0)

You can support your favorite independent writers by donating to them

Prolong your journey in this universe Culture
Pulp Fiction
Pulp Fiction

  Pitch Deux truands, Jules  et Vincent, sont chargés de récupérer une mallet...

Valentine Simon
1 min
Paternité  
Paternité  

Un mot d'un dictionnaire, ma définition, vôtre sourire, ma joie. Pour ton oeuvre cr&ea...

Bernard Ducosson
1 min

donate You can support your favorite writers