Congratulations! Your support has been successfully sent to the author
Dark - Saison 1

Dark - Saison 1

Published Aug 21, 2023 Updated Aug 21, 2023 Culture
time 2 min
0
Love
0
Solidarity
0
Wow
thumb 0 comment
lecture 48 readss
0
reaction

On Panodyssey, you can read up to 30 publications per month without being logged in. Enjoy29 articles to discover this month.

To gain unlimited access, log in or create an account by clicking below. It's free! Log in

Dark - Saison 1

Titre d’origine : Dark

 

Créateur / Showrunner : Baran bo Odar, Jantje Friese

 

Année : 2017

 

Pays : Allemagne

 

Casting : Louis Hofmann, Andreas Pietschmann, Dietrich Hollinderbäumer, Maja Schöne, Ella Lee, Sebastian Rudolph, Oliver Masucci, Jördis Triebel, Angela Winkler, Florian Panzner

 

Résumé : Un enfant disparu lance quatre familles dans une quête éperdue pour trouver des réponses. La chasse au coupable fait émerger les péchés et les secrets d'une petite ville. (source : Senscritique.com)

 

Avis vite dit : Non, les allemands ne produisent pas que des séries policières façon Derrick, Rex ou Alerte Cobra (c'est-à-dire le sommet du kitsch chacune à son époque), ils savent également faire des choses très intéressantes, comme ce Dark sorti chez Netflix. Ça parle de disparitions d'enfants, de meurtres, de voyages dans le temps et de paradoxes temporels, et c'est franchement très bien fichu. Armez-vous cependant d'un minimum d'attention si vous voulez bien tout suivre : en effet outre les noms allemands pas forcément faciles à mémoriser, on a à faire à des versions différentes de personnages parfois sur 3 périodes différentes : 1953, 1986 et 2019, et il faut arriver à raccrocher les wagons entre les périodes et les différents âges des protagonistes pour bien suivre l'évolution de l'intrigue. Mais cette difficulté de concentration surmontée, vous aurez droit à une histoire qui prend de l'épaisseur au fur et à mesure des révélations qui ont lieu, et qui devient réellement passionnante avec les épisodes qui passent. Autre point fort selon moi : le casting allemand fait qu'aucune tête ne nous est connue, donc on ne rattache aucun acteur à autre chose et c'est d'autant plus efficace pour parvenir à s'immerger complètement dans l'histoire. Et puis parmi eux il y a quelques gueules bien trouvées et du charisme. Si le rythme peut paraître un peu lent par moment, je crois qu'il est nécessaire cependant pour bien intégrer tout ce qui se passe et les implications de chaque événement. Le nombre de personnages, leur démultiplication dans le temps et l'intrigue en elle-même font que la série s'avère malgré ses 10 épisodes plutôt dense. Mais passionnante. À voir !!

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 48 readings
thumb 0 comment
0
reaction

Comments (0)

You can support your favorite independent writers by donating to them

Prolong your journey in this universe Culture
Pulp Fiction
Pulp Fiction

  Pitch Deux truands, Jules  et Vincent, sont chargés de récupérer une mallet...

Valentine Simon
1 min
Paternité  
Paternité  

Un mot d'un dictionnaire, ma définition, vôtre sourire, ma joie. Pour ton oeuvre cr&ea...

Bernard Ducosson
1 min

donate You can support your favorite writers