Congratulations! Your support has been successfully sent to the author
Taboo - Saison 1

Taboo - Saison 1

Published Apr 3, 2023 Updated Apr 3, 2023 Culture
time 2 min
0
Love
0
Solidarity
0
Wow
thumb 0 comment
lecture 44 readss
0
reaction

On Panodyssey, you can read up to 30 publications per month without being logged in. Enjoy29 articles to discover this month.

To gain unlimited access, log in or create an account by clicking below. It's free! Log in

Taboo - Saison 1

Titre d’origine : Taboo

 

Créateur / Showrunner : Steven Knight

 

Année : 2017

 

Pays : Royaume-Uni

 

Casting : Tom Hardy, Oona Chaplin, Leo Bill, David Hayman, Michael Kelly, Jonathan Pryce, Stephen Graham, Jessie Buckley, Franka Potente, Roger Ashton-Griffiths, Marina Hands

 

Résumé : De retour d'Afrique avec des diamants acquis illégalement, un aventurier cherche à venger la mort de son père en 1813. Alors qu’il refuse de vendre l’entreprise familiale, il lance sa propre affaire de négoce et de transport et se retrouve en délicate posture entre deux nations en guerre, la Grande-Bretagne et les États-Unis. (source : Senscritique.com)

 

Avis vite dit : Tom Hardy aime jouer avec son apparence et en imposer avec son physique. Il a raison, ça lui réussit plutôt bien du reste. Je l'avais trouvé étonnant -et excellent- dans le rôle du Juif Solomon dans la série Peaky Blinders qui ancre son action dans les années 1920. Il a visiblement aimé lui aussi jouer dans une série du type "reconstitution historique" et s'est donc lancé corps et âme (il joue, mais il co-produit et co-scénarise aussi) dans cette mini-série de 8 épisodes (qui pourrait dit-on connaître une seconde saison) qui le plonge dans l'Angleterre des années 1815. Niveau décors et ambiance c'est vraiment très réussi, côté interprétation c'est du haut standing, l'intrigue quant à elle manque peut-être d'un soupçon de tension supplémentaire pour être vraiment passionnante, peut-être la faute à un personnage principal très énigmatique et dont on ne sait rien (ce qui est évidemment volontaire) mais qu'on a du mal à cerner et surtout dont on a du mal à comprendre les intentions et les motivations profondes. L'aspect "shamanique" également abordé par les images (les rêves et hallucinations du héros) qui prend visuellement une place non-négligeable n'est finalement qu'effleuré par le scénario et on aimerait vraiment en savoir beaucoup plus sur ce plan. Si Tom Hardy vampirise l'image dès qu'il apparaît, il y a une brochette de seconds rôles très intéressants et qui méritent aussi qu'on s'attarde sur eux, peut-être un peu sous-employés face à la star Hardy. En tout cas cette mini-série est agréable à regarder, intelligente, bien rythmée et cohérente, et s'il y a une suite je sais que j'en serai.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 44 readings
thumb 0 comment
0
reaction

Comments (0)

You can support your favorite independent writers by donating to them

Prolong your journey in this universe Culture
Pulp Fiction
Pulp Fiction

  Pitch Deux truands, Jules  et Vincent, sont chargés de récupérer une mallet...

Valentine Simon
1 min
Paternité  
Paternité  

Un mot d'un dictionnaire, ma définition, vôtre sourire, ma joie. Pour ton oeuvre cr&ea...

Bernard Ducosson
1 min

donate You can support your favorite writers