Congratulations! Your support has been sent to the author
Ray Donovan - Saison 3

Ray Donovan - Saison 3

Published Oct 10, 2022 Updated Oct 10, 2022
time 2 min
0
Love
0
Care
0
Wow
thumb 0 comment
lecture 26 readings
0
reaction

On Panodyssey, you can read up to 10 articles per month without being logged in.
Enjoy 9 articles more articles to discover this month.

To have unlimited access, log in or create an account by clicking below, it's free! Sign in

Ray Donovan - Saison 3

Titre d’origine : Ray Donovan

 

Créateur / Showrunner : David Hollander

 

Année : 2015

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Liev Schreiber, Jon Voight, Eddie Marsan, Paula Malcomson, Dash Mihok, Steven Bauer, Katherine Moennig, Pooch Hall, Kerris Dorsey, Devon Bagby, Elliot Gould, Hank Azaria, Ian McShane, Katie Holmes, Aaron Staton, Leland Orser

 

Résumé : En prison, Terry a tué un membre du clan des Aryens qui désormais veulent se venger. Pour faire libérer son frère, dont la maladie de Parkinson s'aggrave, Ray accepte l'offre du milliardaire Andrew Finney de racheter sa société. Ray est désormais l'homme à tout faire de la famille Finney dont les membres également associés en affaires se déchirent. Ray veille tant bien que mal sur ses frères, Terry, de plus en plus malade, et Bunchy, amoureux d'une lutteuse tout en combattant ses propres démons. (source : Telerama.fr)

 

Avis vite dit : Ah Ray Donovan, une des séries récentes qui éveille chez moi un intérêt de plus en plus grand au fur et à mesure des saisons ! Ray a toujours autant de mal à régler ses affaires de famille alors qu'il a fait son métier de régler les problèmes, quels qu'ils soient, des personnes riches qui l'emploient. Ses frères lui donnent du fil à retordre d'ailleurs, et si Bunchy avait été au centre de l'intrigue de la saison dernière, cette fois c'est bien Terry qui tire la couverture à lui. Eddie Marsan a hérité là d'un personnage vraiment excellent, très intéressant et bien plus complexe qu'il n'y paraît aux premiers abords. Jon Voight quant à lui garde la grande classe dans son rôle de papy magouilleur à l'ancienne et reste un des points forts de la série. À noter aussi une ou deux scènes inattendues (et réussies) où Liev Schreiber sort de son interprétation monolithique quand Ray se laisse aller à la colère et même aux pleurs. Vraiment cette série m'enthousiasme de plus en plus et j'attends avec impatience la suite !!

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 26 lectures
thumb 0 comment
0
reaction
Share the article
copylink copylink

Comment (0)

You can support the independent writers you care about by making a donation to them

Extending the travel in the universe Culture
Emlékezz rám
Emlékezz rám

Emlékezz rám; Kiáltottam magamban, Szorítottam a szívedet a markomban. Kitaszított lette...

Déri G. Ben
1 min
Carpe Diem
Carpe Diem

Energique est sa vie Elle a le fruit qui mûrit Sa copine n'est pas en reste Elle respl...

Arthur Mede
1 min
Le tournoi meurtrier 5/5
Le tournoi meurtrier 5/5

Chapitre 5 La cour du château de Cauzac était beaucoup trop exigüe pour une joute à cheval. C’est pourqu...

Jean-Marie Gandois
6 min

donate You can now support your favorite writers on Panodyssey!