Congratulations! Your support has been successfully sent to the author
Kingdom (US) - Saison 1

Kingdom (US) - Saison 1

Published Aug 31, 2022 Updated Aug 31, 2022 Culture
time 2 min
0
Love
0
Solidarity
0
Wow
thumb 0 comment
lecture 89 readss
0
reaction

On Panodyssey, you can read up to 30 publications per month without being logged in. Enjoy29 articles to discover this month.

To gain unlimited access, log in or create an account by clicking below. It's free! Log in

Kingdom (US) - Saison 1

Titre d’origine : Kingdom

 

Créateur / Showrunner : Byron Balasco

 

Année : 2014

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Frank Grillo, Kiele Sanchez, Matt Lauria, Jonathan Tucker, Nick Jonas, Joanna Going, Paul Walter Hauser, Mac Brandt, Bruce Davison

 

Résumé : A Venice Beach, Los Angeles, l’ancien champion de sports de combat Alvey Kulina tient avec sa compagne Lisa un gymnase d’arts mariaux mixtes, au sein duquel il entraîne ses deux fils, Nate le petit dernier, introspectif mais qui veut se faire un prénom dans cette discipline et Jay l’aîné, fougueux et incontrôlable, capable du meilleur comme du pire. Quand le champion déchu Ryan Wheeler sort de prison, Alvey accepte de le prendre dans son écurie et de l’entraîner...

 

Avis vite dit : Série située dans l'univers de l'ultimate fighting, Kingdom aborde cependant bien d'autres sujets que la baston pure et dure. Le personnage principal est une ancienne gloire des rings qui a sa propre salle d'entraînement et coache plusieurs athlètes, dont ses deux fils et un repris de justice récemment libéré sur parole (et accessoirement l’ex de sa petite amie…). Étonnamment j'ai trouvé au début que ça causait presque trop et que ça ne bastonnait pas assez ! Mais c'est surtout que la série prend le temps de poser ses personnages et leurs liens avant de les développer. Plus la série avance plus elle devient intéressante et plus on s'attache aux protagonistes. Le plus intéressant étant à mon avis aussi le plus underground, le fils aîné Jay. Il a je pense les meilleures scènes (quand il décide de s'occuper de sa mère ou de passer à l'action pour venger son frère par exemple). Autre point fort, autant dans l’originalité de base que dans le développement de l’idée, la relation très spéciale entre Ryan et Keith, le benêt mi-parasite mi-handicapé qu’il prend sous son aile. Une curiosité cette série, souvent là où on ne l’attend pas, à très fort potentiel.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 89 readings
thumb 0 comment
0
reaction

Comments (0)

You can support your favorite independent writers by donating to them

Prolong your journey in this universe Culture
COME IN ! 
COME IN ! 

  Light each day enters, and political stage is coming to be clearer : no Deep State, a fantasy

Cecile Voisset
3 min

donate You can support your favorite writers