Congratulations! Your support has been successfully sent to the author
The Girlfriend Experience - Saison 2

The Girlfriend Experience - Saison 2

Published Apr 20, 2023 Updated Apr 20, 2023 Culture
time 2 min
0
Love
0
Solidarity
0
Wow
thumb 0 comment
lecture 70 readss
0
reaction

On Panodyssey, you can read up to 30 publications per month without being logged in. Enjoy29 articles to discover this month.

To gain unlimited access, log in or create an account by clicking below. It's free! Log in

The Girlfriend Experience - Saison 2

Titre d’origine : The Girlfriend Experience

 

Créateur / Showrunner : Steven Soderbergh, Lodge Kerrigan, Amy Seimetz

 

Année : 2017

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Anna Friel, Louisa Krause, Narges Rashidi, Carmen Ejogo, Tunde Adebimpe, Morgana Davies, Harmony Korine, Michael Cram, Emily Piggford

 

Résumé : A Washington, Erica Myles, chargée de lever des fonds pour le parti républicain, embauche une escort girl, Anna, pour obtenir des informations confidentielles sur des sujets sensibles. Bientôt, les deux femmes nouent une relation passionnelle et sado-maso. Pendant ce temps, au Nouveau-Mexique, Bria, qui a intégré le programme de protection des témoins avec sa belle-fille, décide de reprendre ses activités d'escort pour retrouver son train de vie. Quitte à mettre en danger sa précieuse couverture. (source : Telerama.fr)

 

Avis vite dit : The Girlfriend Experience revient pour une seconde saison, mais sans aucun lien avec la première, plutôt à la manière d'une anthologie qui prend différentes histoires séparées autour d'un même thème (ici, l'escorting). C'est même poussé plus loin comme format, puisque au sein même de cette seconde saison, ce sont deux histoires différentes qui nous sont racontées simultanément, sur la base d'un épisode par histoire en alternance. D'ailleurs j'ai été surpris par ce parti pris, puisque je m'attendais tout du long à voir une connexion se faire entre les deux histoires, connexion que je ne voyais pas arriver au fur et à mesure des épisodes et pour cause : il n'y en a pas ! Donc on passe d'un récit à l'autre sans réellement de justification, sans lien apparent, sans passerelle, et j'avoue que c'est un peu énigmatique comme choix, car je n'en vois pas la finalité. Cela dit, chaque histoire présentée est intéressante et a sa propre structure et sa propre ambiance, rien à redire quant à la cohésion des récits. Les comédiens, et en particuliers les comédiennes, puisqu'il s'agit d'histoires mettant au premier plan des femmes, sont vraiment investies et très convaincantes. On n'est un peu moins dans le contrôle très froid et quasi clinique de l'héroïne de la première saison qui donnait une tonalité très en décalage avec ce à quoi on s'attendait, il y est ici beaucoup plus question de sentiments et de fragilité, j'allais presque dire que le scénario est plus "féminin" mais ce serait très machiste que de s'en tenir à ça uniquement. J'avoue une préférence pour l'histoire de Erica et Anna, toute en subtilité, qui parle de sexe aussi bien que d'amour, de rapports de forces et de décalage entre les individus dans un couple. L'histoire de Bria fonctionne plus sur le thème de l'héroïne en détresse qui doit se cacher et être protégée, quitte à retomber dans un nouvel engrenage de dépendance. Intéressant aussi, mais un peu plus caricatural. L'ensemble est franchement bon, si ce n'est les conclusions, rapides et un peu sèches, qui auraient mérité plus de développement. Cette seconde saison entame donc une nouvelle formule, je pense que si troisième saison il y a je la suivrai pour voir la suite de l'évolution narrative.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 70 readings
thumb 0 comment
0
reaction

Comments (0)

You can support your favorite independent writers by donating to them

Prolong your journey in this universe Culture
Pulp Fiction
Pulp Fiction

  Pitch Deux truands, Jules  et Vincent, sont chargés de récupérer une mallet...

Valentine Simon
1 min
Paternité  
Paternité  

Un mot d'un dictionnaire, ma définition, vôtre sourire, ma joie. Pour ton oeuvre cr&ea...

Bernard Ducosson
1 min

donate You can support your favorite writers