Congratulations! Your support has been successfully sent to the author
Better Call Saul - Saison 1

Better Call Saul - Saison 1

Published Sep 16, 2022 Updated Sep 16, 2022 Culture
time 2 min
0
Love
0
Solidarity
0
Wow
thumb 0 comment
lecture 92 readss
0
reaction

On Panodyssey, you can read up to 30 publications per month without being logged in. Enjoy29 articles to discover this month.

To gain unlimited access, log in or create an account by clicking below. It's free! Log in

Better Call Saul - Saison 1

Titre d’origine : Better Call Saul

 

Créateur / Showrunner : Vince Gilligan, Peter Gould

 

Année : 2015

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Bob Odenkirk, Jonathan Banks, Michael McKean, Rhea Seehorn, Patrick Fabian, Michael Mando, Julie Ann Emery, Jeremy Shamos

 

Résumé : Six ans avant de croiser le chemin de Walter White, Saul Goodman, de son véritable nom Jimmy McGill, est un avocat qui peine à joindre les deux bouts, à Albuquerque, au Nouveau-Mexique. Pour boucler ses fins de mois, il n'aura d'autres choix que se livrer à quelques petites escroqueries. Chemin faisant, il va faire des rencontres qui vont se révéler déterminantes dans son parcours : Nacho Varga, ou encore Mike Ehrmantraut, un criminel spécialisé dans le "nettoyage", qui deviendra son futur homme de main.

 

Avis vite dit : Spin-Off de la déjà légendaire série Breaking Bad, Better Call Saul était attendue au tournant, et ce n'est rien de le dire ! Pourtant, les 4 ou 5 premiers épisodes démontrent que les auteurs n'ont pas cédé à la panique ni à la pression : ils prennent vraiment leur temps et impriment un rythme presque trop lent à la série pour bien présenter et poser un personnage qu'on croyait pourtant connaître, mais qu'on redécouvre d'une façon bien plus intime que dans Breaking Bad. Idem d'ailleurs pour l'autre transfuge de la série préquelle : Mike Ehrmantraut à qui un épisode quasi entier est consacré dans la seconde partie de saison. Oui c'est vrai, au départ on a surtout l'impression d'une série très bavarde (mais quoi de plus normal pour un personnage avocat ?!) qui a du mal à faire décoller son intrigue. Mais je pense vraiment que les auteurs ont volontairement pris tout leur temps pour bien expliquer leur personnage et ainsi se démarquer de l'ombre envahissante de Breaking Bad. Avec le recul, je trouve que la stratégie bien que déstabilisante et un peu frustrante au départ est bonne et s'avère payante sur l'ensemble de la saison. Je suis persuadé que la série Better Call Saul va connaître une évolution identique à celle de sa grande sœur et monter en rythme et en puissance au fil des saisons, ce qui à mes yeux démontre une certaine maîtrise des scénaristes et la preuve qu'ils ont des plans à long terme, et ce qui selon moi augure du meilleur ! Je suis donc très satisfait de ce spin-off auquel je prédis un avenir radieux. Et j'en serai à coup sûr !

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 92 readings
thumb 0 comment
0
reaction

Comments (0)

You can support your favorite independent writers by donating to them

Prolong your journey in this universe Culture
Pulp Fiction
Pulp Fiction

  Pitch Deux truands, Jules  et Vincent, sont chargés de récupérer une mallet...

Valentine Simon
1 min
Paternité  
Paternité  

Un mot d'un dictionnaire, ma définition, vôtre sourire, ma joie. Pour ton oeuvre cr&ea...

Bernard Ducosson
1 min

donate You can support your favorite writers