Congratulations! Your support has been successfully sent to the author
Ray Donovan - Saison 4

Ray Donovan - Saison 4

Published Jan 17, 2023 Updated Jan 17, 2023 Culture Culture
time 2 min
0
Love
0
Solidarity
0
Wow
thumb 0 comment
lecture 67 to reads
0
reaction

On Panodyssey, you can read up to 30 publications per month without being logged in. Enjoy29 articles to discover this month.

To gain unlimited access, log in or create an account by clicking below. It's free! Log in

Ray Donovan - Saison 4

Titre d’origine : Ray Donovan

 

Créateur / Showrunner : David Hollander

 

Année : 2016

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Liev Schreiber, Jon Voight, Eddie Marsan, Paula Malcomson, Dash Mihok, Steven Bauer, Katherine Moennig, Pooch Hall, Kerris Dorsey, Devon Bagby, Hank Azaria, Aaron Staton, Leland Orser, Stacy Keach, Pasha D. Lychnikoff, Derek Webster

 

Résumé : Ray Donovan, meurtri, chahuté par ses déboires professionnels autant que par sa famille, plus déchirée que jamais, se retrouve face à lui-même. Son frère est entre la vie et la mort à l'hôpital, sa fille ne veut plus entendre parler de lui et Mickey a quitté l'État. Ray tente de rebondir sous de nouveaux horizons, et de retrouver une dynamique familiale. Mais on n'efface pas son passé si facilement. (source : Telerama.fr)

 

Avis vite dit : Ah !!! au fur et à mesure que les saisons de Ray Donovan passent, j'aime de plus en plus le retrouver mon Ray-Ray (comme l'appelle son daddy adoré) ! Faut dire que c'est toujours un peu pareil pour le pauvre Raymond (comme l'appelle son curé chéri) : il résout parfaitement les problèmes des autres, mais alors quand il s'agit de trouver des solutions aux siens ou à ceux de sa famille, c'est une autre affaire... La richesse de cette série ce sont ses personnages, très clairement, et j'irais même jusqu'à dire que c'est peut-être bien de tous Ray en personne qui est le moins intéressant. Le plus monolithique en tout cas, ça c'est sûr. Entre ses clients tous givrés à des degrés divers, son père hilarant mais complètement à la masse, ses frangins qui sont de véritables aimants à emmerdes, ses gosses qui ont décidé de se liguer pour le faire chier et sa femme qui est bien la seule là-dedans à tenir à peu près la route (ce qui ne l'empêche pas de fourrer parfois son nez où il ne faudrait pas), on a dans cette série tout un aréopage de personnages hauts en couleurs, aux travers fascinants, et qui rendent rigoureusement impossible de s'ennuyer une seule minute au cours d'un épisode. C'est noir et drôle à la fois, loufoque et touchant tour à tour, et ce mélange-là, avec cette qualité-là (dans la narration et l'interprétation), moi c'est bien simple, j'adore. Alors j'en veux encore et ça tombe bien, les chiffres d'audience n'ont jamais été meilleurs que pour cette saison, ce qui m'assure d'en voir débarquer une cinquième en 2017. Enjoy !

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 67 readings
thumb 0 comment
0
reaction

Comments (0)

You can support your favorite independent writers by donating to them

Prolong your journey in the Panodyssey universe Culture
Prologue
Prologue

🐕 Récit d'une adoption animalière 🐾   La vie, ce long fleuve pas vraiment tranqu...

Charlène Diaz
1 min

donate You can support your favorite writers