Congratulations! Your support has been successfully sent to the author
Better Call Saul - Saison 2

Better Call Saul - Saison 2

Published Dec 6, 2022 Updated Dec 6, 2022 Culture Culture
time 2 min
0
Love
0
Solidarity
0
Wow
thumb 0 comment
lecture 75 to reads
1
reaction

On Panodyssey, you can read up to 30 publications per month without being logged in. Enjoy29 articles to discover this month.

To gain unlimited access, log in or create an account by clicking below. It's free! Log in

Better Call Saul - Saison 2

Titre d’origine : Better Call Saul

 

Créateur / Showrunner : Vince Gilligan, Peter Gould

 

Année : 2016

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Bob Odenkirk, Jonathan Banks, Michael McKean, Rhea Seehorn, Patrick Fabian, Michael Mando, Clea DuVall, Rex Linn, Raymond Cruz, Mark Margolis

 

Résumé : Jimmy McGill voit enfin ses efforts commencer à payer. Un grand cabinet d’avocats s’intéresse à lui, à la suite de l’affaire de la maison de retraite, dont il fut l’initiateur. Pourtant, celui qui se fera plus tard appeler Saul Goodman, a bien du mal à rester dans le droit chemin, lui qui a souvent pris des raccourcis pour arriver à ses fins. Une tendance que réprouve son amie avocate Kim Wexler et son frère Chuck, qui voit d’un très mauvais œil le succès de Jimmy.
Mike Ehrmantraut pour sa part, qui apporte de temps à autre son aide à Jimmy, continue de veiller sur sa petite-fille, et enchaîne les contrats auprès des truands locaux. Cependant, il ne va pas tarder à tomber sur un os… (source : Onrembobine.fr)

 

Avis vite dit : La première saison de Better Call Saul avait imposé son style et son rythme tout en conservant tout le sel des deux personnages issus du génialissime Breaking Bad : Saul Goodman de son vrai nom Jimmy McGill et Mike Ehrmantraut. Cette seconde saison embraie en conservant les mêmes qualités mais en allant plus loin encore dans les références à l'univers de Breaking Bad (que ce soit Jimmy qui rêvasse devant la mascotte gonflable d'une certaine station de lavage automobile ou Mike qui a maille à partir avec un Hector Salamanca encore en pleine possession de ses moyens), ce qui est un vrai plaisir sans que cela ne plombe par ailleurs l'intégrité de la série en tant que telle, elle se suffit parfaitement à elle-même, avoir vu Breaking Bad n'est absolument pas nécessaire à suivre ce spin-off. L'évolution de Jimmy suit une courbe en cloche : on se doute bien que sa réussite et ses succès vont à un moment se retourner contre lui, mais on ne sait pas quand ni comment, et bien au contraire il parvient pour l'instant plutôt bien à se sortir des embûches qui se mettent en travers de son chemin (quoique le cliffhanger final ne laisse rien présager de bon du tout !!). On se prend même à lui espérer un avenir heureux avec sa dulcinée un peu psychorigide mais qu'il parvient à entraîner parfois avec lui dans sa folie douce... ce qui prouve que les scénaristes sont plutôt balèzes puisqu'on a ce sentiment alors qu'on sait déjà que ça va mal finir (c'est quand même le postulat de départ de la série, régulièrement rappelé par des flash-forwards qui plus est). Better Call Saul est une série qui prend son temps mais dans laquelle on ne s'ennuie jamais, avec des personnages savoureux et souvent bien plus profonds qu'on ne le croit au premier abord, des petits accès de folie mais aussi de tendresse, du rire mais aussi de la gravité, bref un savant mélange qui lui donne une saveur toute particulière, et surtout un petit goût de reviens-y irrésistible. Vivement la saison 3 !

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 75 readings
thumb 0 comment
1
reaction

Comments (0)

You can support your favorite independent writers by donating to them

Prolong your journey in the Panodyssey universe Culture
Fleur sucrée
Fleur sucrée

Quand cette fleur le voit Elle n'ose y croire A ce regain d'espoir Qui l...

Arthur Mede
1 min
Fugitive
Fugitive

Ce corbeau sur ta tombe Était tombé du nid, Je l’ai mis sous ma robe ...

Cauchies Mikaël
1 min
POISON
POISON

  "Prosecuting Donald Trump" is not just a banner if you conceive that Justice is war instead o...

Cecile Voisset
3 min
Anniversaires !
Anniversaires !

Tout l'art réside dans le fait de devenir adulte sans devenir vieux. (Frank Lloyd W...

Patricia Bohic
1 min

donate You can support your favorite writers