Congratulations! Your support has been successfully sent to the author
Escape at Dannemora - Mini-série

Escape at Dannemora - Mini-série

Published Jun 15, 2023 Updated Jun 15, 2023 Culture
time 2 min
0
Love
0
Solidarity
0
Wow
thumb 0 comment
lecture 80 readss
0
reaction

On Panodyssey, you can read up to 30 publications per month without being logged in. Enjoy29 articles to discover this month.

To gain unlimited access, log in or create an account by clicking below. It's free! Log in

Escape at Dannemora - Mini-série

Titre d’origine : Escape at Dannemora

 

Créateur / Showrunner : Brett Johnson, Michael Tolkin

 

Année : 2018

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Benicio del Toro, Patricia Arquette, Paul Dano, Bonnie Hunt, Eric Lange, David Morse, Jeremy Bobb

 

Résumé : L'histoire (vraie) de l'évasion de deux prisonniers condamnés pour meurtres dans le Nord de l'État de New-York pendant l'été 2015, et qui avait déclenché une véritable chasse à l'homme. Ils avaient été aidés par une femme mariée employée de la prison, qui aurait entretenu une liaison de plusieurs mois avec les deux hommes. (source : Senscritique.com)

 

Avis vite dit : Voilà une série limitée qui prend pour base des faits réels survenus au fin fond des États-Unis il n'y a pas très longtemps. J'ai toujours apprécié les histoires de prison quand elles sont bien racontées (c'est à dire quand elles le sont depuis un point de vue avant tout humain plutôt que spectaculaire, autrement dit encore, pour moi un seul épisode de Oz vaut bien plus que cinq saisons de Prison Break...) et croyez-moi, ici c'est carrément le cas ! Outre un casting aux petits oignons (difficile de dire qui m'a le plus impressionné, bien que la transformation physique de Patricia Arquette pour son rôle vaut à elle seule son pesant de cacahuètes), c'est aussi une mise en scène très intelligente qui mène le spectateur exactement où elle le veut qui caractérise cette série. La mise en scène est de Ben Stiller, c'est à noter tant il excelle dans un style où on ne l'attend pas du tout ! On est au plus près des personnages, on nage un peu dans le sordide du quotidien carcéral, dans l'infiniment moyen de la campagne profonde américaine, on est embarqué dans les espoirs et désespoirs de ces gens de rien, ces laissés-pour-compte d'un des pays les plus riches du monde, dans la pauvreté intellectuelle, dans un monde sans horizon où parfois l'idée d'un projet fou a priori irréalisable allume l'étincelle qui va tout changer dans un univers pourtant si figé. J'insiste volontairement sur la qualité et l'intelligence de la narration, qui m'est apparue dans toute sa netteté lors de l'avant-dernier épisode, qui d'une façon inattendue et un peu déroutante au début, bouleverse volontairement et à dessein la vision et le jugement des personnages et des faits qu'on peut avoir durant les épisodes précédents. Très chouette série qui déborde de talent de toutes parts, je recommande très très chaudement !!

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 80 readings
thumb 0 comment
0
reaction

Comments (0)

You can support your favorite independent writers by donating to them

Prolong your journey in this universe Culture
Coco
Coco

Depuis déjà plusieurs générations, la musique est bannie dans la famille de Miguel. Un vrai d&ea...

Valentine Simon
1 min

donate You can support your favorite writers