Congratulations! Your support has been successfully sent to the author
Foundation - Saison 1

Foundation - Saison 1

Published Apr 17, 2024 Updated Apr 17, 2024 Culture
time 3 min
0
Love
0
Solidarity
0
Wow
thumb comment
lecture reads
1
reaction

On Panodyssey, you can read up to 30 publications per month without being logged in. Enjoy29 articles to discover this month.

To gain unlimited access, log in or create an account by clicking below. It's free! Log in

Foundation - Saison 1

Titre d’origine : Foundation

 

Créateur / Showrunner : David S. Goyer, Josh Friedman

 

Année : 2021

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Jared Harris, Lee Pace, Lou Llobell, Leah Harvey, Laura Birn, Terrence Mann, Cassian Bilton, Alfred Enoch

 

Résumé : L’empire galactique, dirigé par la dynastie génétique des clones de l'Empereur Cléon Ier, se voit prédire par la psychohistoire de Hari Seldon un effondrement suivi de 30 000 ans de ténèbres avant qu'un second empire galactique ne prenne la relève. La psychohistoire a cependant découvert un moyen de réduire la durée de cette ère de ténèbres à 1 000 ans ; en mettant en place une Fondation chargée de conserver tout le savoir de l'humanité et devant au terme de ce millénaire restaurer l'empire. (source : Wikipédia)

 

Avis vite dit : J'ai lu beaucoup de SF dans ma vie, mais je confesse n'avoir jamais lu de roman d'Isaac Asimov ! Je sais, je sais : c'est un pilier du genre qui manque à ma culture personnelle. Mais bon, c'est comme ça. En revanche, les teasers et autres bandes annonces de l'adaptation en série TV de son Cycle de Fondation m'avaient bien donné l'eau à la bouche, aussi m'y suis-je mis sans attendre de lire au préalable les romans. Je n'ai donc aucune référence en tête, je ne pourrai pas comparer la version papier avec la version télévisée. Qu'en dire dans ces conditions ? D'abord que c'est très, très beau à l'écran. Il y a des moyens, ils sont bien utilisés, et ça se voit. C'est aussi visiblement un univers très riche qui mérite d'être exploré et qui demande à la fois du temps pour cela et une certaine concentration pour bien intégrer la foisonnante somme d'idées et de concepts qui la composent. Du coup, j'imagine que c'est plus "simple" d'approche quand on a déjà lu le roman que lorsqu'on découvre tout à l'écran. Personnellement j'ai trouvé les épisodes, surtout en début de saison, un peu trop lourds, trop longs, et manquant de rythme. Peut-être le matériau d'origine ne permettait-il pas de jouer sur l'action pour doper justement le rythme de la série, n'empêche que cela se ressent au visionnage, et j'avoue que tout n'est pas forcément des plus passionnants. Mais c'est un univers vaste et une intrigue complexe qui nécessitent ce passage "lent" pour bien poser le décor, les personnages et les enjeux. Il y a également le fait que l'histoire s'étale sur une très longue période (on parle en siècles) ce qui fait faire des sauts dans le temps qui sont à la fois surprenants narrativement parlant, mais aussi déstabilisants pour ce qui est de l'attachement aux personnages et l'implication du spectateur dans les différentes situations décrites. Il y a cependant des idées vraiment intéressantes qui y sont développées, telles que par exemple l'empereur Cleon qui se fait cloner de générations en générations, et surtout qui existe simultanément et en permanence en trois versions d'âges différents, j'ai trouvé ça à la fois original et bien trouvé comme concept. L'idée de la psychohistoire basée sur les maths, les statistiques et les probabilités est aussi très intéressante, c'est une autre manière de parler de la dualité entre hasard et déterminisme, de liberté et de destin écrit à l'avance. Là où, selon moi, la série pêche un peu plus, ce n'est pas sur les idées mais sur les personnages. J'avoue qu'en dehors de l'empereur Cleon et le mathématicien Hari Seldon, j'ai peu accroché aux personnages. Je pense d'ailleurs que les formidables prestations de l'impeccable Jared Harris en Seldon, et surtout du charismatique Lee Pace en Brother Day y sont pour beaucoup dans l'attrait de leurs personnages et éclipsent en même temps un peu les autres comédiens. Donc pour résumer : une série à l'imagerie et au style grandioses, une intrigue complexe qui manque cependant de rythme, un Lee Pace qui bouffe l'écran, des concepts très intéressants, une lenteur un peu problématique par moment... ce n'est pas un carton plein, mais il y a largement assez d'ingrédients dans cette série pour donner envie d'en voir la suite. Les bonnes séries de SF ne sont pas si nombreuses que ça à l'écran, celle-ci, bien que perfectible, en est, alors autant en profiter !

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 31 readings
thumb comment
1
reaction

Comments (4)

Foundation et Silo. Deux pépites SF sur Apple TV+ que j'ai dévoré deux fois des yeux déjà.
avatar

Stéphane Hoegel 1 month ago

Je suis d'accord pour Silo aussi ! J'en reparlerai un de ces jours ici...

You can support your favorite independent writers by donating to them

Prolong your journey in this universe Culture

donate You can support your favorite writers