Congratulations! Your support has been successfully sent to the author
Poupée Russe - Saison 1

Poupée Russe - Saison 1

Published Jun 23, 2023 Updated Jun 23, 2023 Culture
time 2 min
0
Love
0
Solidarity
0
Wow
thumb 0 comment
lecture 78 readss
0
reaction

On Panodyssey, you can read up to 30 publications per month without being logged in. Enjoy29 articles to discover this month.

To gain unlimited access, log in or create an account by clicking below. It's free! Log in

Poupée Russe - Saison 1

Titre d’origine : Russian Doll

 

Créateur / Showrunner : Natasha Lyonne, Leslye Headland, Amy Poehler

 

Année : 2019

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Natasha Lyonne, Greta Lee, Elizabeth Ashley, Charlie Barnett, Jeremy Bobb, Brendan Sexton III, Rebecca Henderson, Dascha Polanco

 

Résumé : Une femme prise au piège d'une mystérieuse boucle temporelle revit sans cesse une nuit de fête à l'issue de laquelle elle meurt... avant de se réveiller, indemne, à la soirée et de tout recommencer. (source : Senscritique.com)

 

Avis vite dit : Petite série un peu hybride sur plusieurs points. En fait elle propose un mélange d'éléments connus et déjà vus, mais qui fonctionnent bien ensemble et débouchent sur un résultat plutôt sympa. Le personnage principal interprété par Natasha Lyonne rappelle furieusement le personnage qu'elle interprète déjà dans Orange is the New Black, au point qu'on se demande si tout simplement ce ne serait pas juste une version très proche de ce qu'elle est au naturel ! Quant au thème on retrouve le principe de l'universellement génial Un Jour sans Fin puisque l'héroïne revit sans cesse la même journée, et à chaque fois qu'elle meurt elle se retrouve à sa soirée d'anniversaire à devoir revivre les mêmes événements en boucle (quoiqu'au fur et à mesure on va se rendre compte que les choses changent de ce côté-là). On a donc un subtil mélange de fantastique et d'humour qui permet de dédramatiser ce qui arrive à l'héroïne. On pourrait croire après les premiers épisodes que le phénomène de répétition inhérent au principe narratif choisi va vite faire tourner en rond la série, mais en fait c'est justement à ce moment-là que les scénaristes introduisent une idée nouvelle qui fait évoluer l'histoire et relance l'intérêt de la chose. J'ai plutôt bien aimé, bien que je ne crie pas au génie pour autant. Au final cette saison qui s’auto-suffit se regarde facilement, rapidement et sans lassitude. C'est frais dans le ton, malin scénaristiquement, assez amusant grâce à l'interprétation des comédiens, bref c'est une agréable surprise. À voir.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 78 readings
thumb 0 comment
0
reaction

Comments (0)

You can support your favorite independent writers by donating to them

Prolong your journey in this universe Culture
Coco
Coco

Depuis déjà plusieurs générations, la musique est bannie dans la famille de Miguel. Un vrai d&ea...

Valentine Simon
1 min
COME IN ! 
COME IN ! 

  Light each day enters, and political stage is coming to be clearer : no Deep State, a fantasy

Cecile Voisset
3 min

donate You can support your favorite writers