Congratulations! Your support has been successfully sent to the author
Better Call Saul - Saison 5

Better Call Saul - Saison 5

Published Feb 22, 2024 Updated Feb 22, 2024 Culture
time 3 min
0
Love
0
Solidarity
0
Wow
thumb 0 comment
lecture 13 readss
0
reaction

On Panodyssey, you can read up to 30 publications per month without being logged in. Enjoy29 articles to discover this month.

To gain unlimited access, log in or create an account by clicking below. It's free! Log in

Better Call Saul - Saison 5

Titre d’origine : Better Call Saul

 

Créateur / Showrunner : Vince Gilligan, Peter Gould

 

Année : 2020

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Bob Odenkirk, Jonathan Banks, Rhea Seehorn, Patrick Fabian, Michael Mando, Giancarlo Esposito, Rex Linn, Mark Margolis, Ed Begley Jr., Tony Dalton, Kerry Condon, Lavell Crawford, Robert Foster

 

Résumé : Ayant décidé de changer de nom afin de donner une nouvelle impulsion à sa carrière, Jimmy McGill se fait désormais appeler Saul Goodman. L’occasion pour lui de multiplier les combines, malgré les réticences de Kim qui de son côté, se sent de plus en plus à l’étroit dans le cabinet d’avocats dans lequel elle travaille. Davantage sollicité par Gus Fring, Mike se compromet toujours plus et participe, à l’instar de Nacho, aux débuts de la guerre entre Fring et les Salamanca. Ces derniers qui comptent sur le redoutable Lalo pour veiller sur leurs intérêts à Albuquerque…. (source : Onrembobine.fr)

 

Avis vite dit : Vraiment, qu'est-ce que j'aime cette série ! Pourtant je lui reconnais volontiers un certain nombre de défauts et d’imperfections qui pourraient paraître rébarbatives à d'autres. Sa longueur et son rythme par trop inégal : cette série sait se montrer aussi lente que passionnante d'un épisode à l'autre. Mais sa principale richesse se trouve dans ses personnages, tous vraiment très bien écrits, et superbement interprétés. C'est cet atout-là, que je considère comme primordial, et qui me fait tant aimer Better Call Saul. Imaginez tout de même que ce n'est que depuis la saison 4 que le héros a pris le nom de Saul Goodman, et que ce n'est que depuis celle-ci qu'il l'endosse pleinement et que cela devient un aspect important du récit ! C'est quand même gonflé (d'aucuns diraient suicidaire) pour une série de ne pas utiliser le nom du personnage alors qu'il s'agit du titre de la série et de n'y faire réellement référence qu'à la cinquième saison ! C'est une marque de personnalité (et presque de courage je dirais) selon moi, mais je comprendrais aussi qu'on puisse lui en faire le reproche ; le reproche de ne pas aller assez dans le vif du sujet. C'est pourtant aussi ce qui fait le charme de la série : toutes ces circonvolutions autour des personnages et des situations, et je crois que cette approche n'est pas dénuée de sens au final. Car n'oublions pas qu'on connaît déjà le dénouement, on sait déjà où tout ce qu'on voit va nous amener : au personnage et à la situation qu'on a déjà vus dans la série Breaking Bad, puisque Better Call Saul est une préquelle basée sur un personnage secondaire truculent de la série mère. En ce sens, s'attarder sur le passé de l'anti-héros Jimmy / Saul est pertinent. Bien entendu pour que la formule fonctionne sur vous, il faut à la base que Saul Goodman vous plaise et vous intéresse, sinon il est évident que l'ensemble de la série n'aura que peu d'intérêt pour vous. Mais en ce qui me concerne, je prends à chaque saison beaucoup de plaisir à voir les pérégrinations de cet avocat iconoclaste, et du personnage secondaire mais tout aussi intéressant et touchant (à sa propre manière, très différente de celle de Saul) qu'est Mike Ehrmantraut, l'homme de main à l'ancienne de Gus Fring. Et à chaque saison il y a au moins un ou deux épisodes qui sortent du lot et me scotchent par leur intensité et leur virtuosité. Ce qui n'est pas le cas de beaucoup de séries mine de rien...

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 13 readings
thumb 0 comment
0
reaction

Comments (0)

You can support your favorite independent writers by donating to them

Prolong your journey in this universe Culture
Coco
Coco

Depuis déjà plusieurs générations, la musique est bannie dans la famille de Miguel. Un vrai d&ea...

Valentine Simon
1 min

donate You can support your favorite writers