Congratulations! Your support has been successfully sent to the author
Counterpart - Saison 1

Counterpart - Saison 1

Published Apr 26, 2023 Updated Apr 26, 2023 Culture
time 2 min
0
Love
0
Solidarity
0
Wow
thumb 0 comment
lecture 51 readss
0
reaction

On Panodyssey, you can read up to 30 publications per month without being logged in. Enjoy29 articles to discover this month.

To gain unlimited access, log in or create an account by clicking below. It's free! Log in

Counterpart - Saison 1

Titre d’origine : Counterpart

 

Créateur / Showrunner : Justin Marks

 

Année : 2017

 

Pays : États-Unis

 

Casting : J.K. Simmons, Olivia Williams, Harry Lloyd, Ulrich Thomsen, Nazanin Boniadi, Nicholas Pinnock, Sara Serraiocco, Jamie Bamber, Stephen Rea, Christiane Paul

 

Résumé : Howard Silk travaille depuis trente ans dans une agence de renseignement à Berlin. Il rêve de changer de poste et d'avoir plus de responsabilités. Convoqué par ses supérieurs, il voit son rêve se réaliser, mais pas comme il l'espérait. Il apprend, en effet, que son organisation communique avec une dimension parallèle. Howard va même pouvoir rencontrer son double. Celui-ci, qui lui ressemble en tout point, n'a toutefois pas du tout le même état d'esprit. (source : Telerama.fr)

 

Avis vite dit : De la même manière que les histoires de paradoxes temporels, les récits de mondes parallèles ont sur moi un pouvoir d'attraction indéniable. Ça tombe bien, c'est le thème central de cette série. Encore faut-il que cela soit bien fait, et ça tombe bien bis, c'est aussi le cas ici. Alors trop en dire serait certainement gâcher pas mal de surprises à ceux qui voudraient se lancer dans Counterpart, donc autant que je n'en parle pas trop, ce serait bien dommage... Ce que je peux dire cependant, c'est que c'est l'occasion de retrouver quelques tronches qu'il est bien agréable de revoir à l'écran, en premier lieu celle de JK Simmons qui tient le rôle principal (enfin les rôles principaux !) et qui assure comme un chef dans deux registres très différents mais qu'il maîtrise parfaitement. Chouette de revoir aussi Ulrich Thomsen (l'ultra-charismatique Proctor de Banshee) et l'épatante autant qu'envoûtante Nazanin Boniadi (déjà remarquée auparavant dans Homeland). Et même de manière plus anecdotique Jamie Bamber (mais si, Lee Adama dans le remake de Battlestar Galactica). Et parmi les révélations j'ai bien envie de citer l'italienne Sara Serraiocco que j'ai trouvée vraiment bluffante dans un rôle pas facile et à contre-emploi total de son physique. Intrigue bien menée, scénario intelligent, rebondissements, j'ai apprécié de ne pas être pris pour une truffe par les scénaristes qui déroulent leur histoire sans tout surligner et expliquer à outrance comme c'est trop souvent l'habitude dès qu'une intrigue a des tenants et aboutissants un poil moins basiques que le tout-venant cathodique. J'attends avec une très grande impatience la suite, autant pour le jeu des comédiens que pour l'histoire qui est vraiment passionnante et qui possède un potentiel énorme de développements intéressants.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 51 readings
thumb 0 comment
0
reaction

Comments (0)

You can support your favorite independent writers by donating to them

Prolong your journey in this universe Culture
Pulp Fiction
Pulp Fiction

  Pitch Deux truands, Jules  et Vincent, sont chargés de récupérer une mallet...

Valentine Simon
1 min
Paternité  
Paternité  

Un mot d'un dictionnaire, ma définition, vôtre sourire, ma joie. Pour ton oeuvre cr&ea...

Bernard Ducosson
1 min

donate You can support your favorite writers