Congratulations! Your support has been successfully sent to the author
The Deuce - Saison 1

The Deuce - Saison 1

Published Apr 19, 2023 Updated Apr 19, 2023 Culture
time 2 min
0
Love
0
Solidarity
0
Wow
thumb 0 comment
lecture 81 readss
1
reaction

On Panodyssey, you can read up to 30 publications per month without being logged in. Enjoy29 articles to discover this month.

To gain unlimited access, log in or create an account by clicking below. It's free! Log in

The Deuce - Saison 1

Titre d’origine : The Deuce

 

Créateur / Showrunner : George Pelecanos, David Simon

 

Année : 2017

 

Pays : États-Unis

 

Casting : James Franco, Maggie Gyllenhaal, Gbenga Akinnagbe, Chris Bauer, Gary Carr, Chris Coy, Dominique Fishback, Lawrence Gilliard, Margarita Levieva, Emily Meade, Michael Rispoli

 

Résumé : 1971. Dans la ville de New-York, la violence et les méfaits de la drogue empirent. Les frères jumeaux Vincent et Frankie Martino font face à la mafia qui sévit à Times Square, lieu où vit également Candy, une prostituée qui refuse d’être soumise à un mac et qui se tourne vers l'industrie naissante de la pornographie. (source : Wikipédia)

 

Avis vite dit : HBO propose régulièrement des séries qui se distinguent des autres par leur ampleur, leur classe, leurs moyens et leur ambition. The Deuce est de celles-là, et dès le départ on le voit, on le sent. L'ambiance 70’s est absolument parfaite, la reconstitution est juste à tous les niveaux, on y est, on s'y croit, on est replongé une cinquantaine d’années en arrière, c'est vraiment bluffant. Cette période si proche et en même temps si lointaine fait que nous sautent aux yeux les ressemblances et les différences entre notre société actuelle et celle pas si ancienne des années 1970. Les comédiens sont au diapason et donnent vie à des personnages plus vrais que nature, pour lesquels on ne se pose même pas de question tant ils sont crédibles et réels, malgré leurs aspects excentriques parfois, too much d'autres fois. Que ce soit dans les looks comme dans les comportements, ces héros et héroïnes de la rue sont criants de vérité, et on ne peut qu'être entraîné avec eux dans leur univers si particulier, qu'on a cependant l'impression de connaître depuis toujours tant il a été souvent exploré au cinéma comme en littérature, que ce soit dans les polars, les drames ou les séries policières ancrés dans cette période... Ce qui est révélateur de la qualité de cette série c'est que tous les personnages sont forts et marquants, au point qu'aucun d'eux ne porte la série sur ses épaules seules. Même si James Franco et Maggie Gyllenhaal ont plus de temps à l'écran que les autres, ils ne sont que trois personnages parmi d'autres (James Franco interprète deux frères jumeaux), et s'ils étincellent de talent ce n'est ni plus ni moins que tous les autres acteurs de cette série hors-normes. On suit avec intérêt et on s'attache à chacun des persos, et on se retrouve en moins de temps qu'il n'en faut pour s'en rendre compte au dernier épisode, en se disant "vite, vite la suite !" tant on a envie de reprendre une dose de The Deuce et d'en apprendre plus sur ce qu'il va advenir de ce petit monde haut en couleurs de la 42ème rue de Manhattan... HBO a produit là une bien belle pépite comme on en voit de moins en moins malheureusement.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 81 readings
thumb 0 comment
1
reaction

Comments (0)

You can support your favorite independent writers by donating to them

Prolong your journey in this universe Culture
Pulp Fiction
Pulp Fiction

  Pitch Deux truands, Jules  et Vincent, sont chargés de récupérer une mallet...

Valentine Simon
1 min
Paternité  
Paternité  

Un mot d'un dictionnaire, ma définition, vôtre sourire, ma joie. Pour ton oeuvre cr&ea...

Bernard Ducosson
1 min

donate You can support your favorite writers