Congratulations! Your support has been successfully sent to the author
Engrenages - Saison 6

Engrenages - Saison 6

Published Mar 28, 2023 Updated Mar 28, 2023 Culture
time 2 min
1
Love
0
Solidarity
0
Wow
thumb comment
lecture reads
1
reaction

On Panodyssey, you can read up to 30 publications per month without being logged in. Enjoy29 articles to discover this month.

To gain unlimited access, log in or create an account by clicking below. It's free! Log in

Engrenages - Saison 6

Titre d’origine : Engrenages

 

Créateur / Showrunner : Anne Landois

 

Année : 2017

 

Pays : France

 

Casting : Caroline Proust, Thierry Godard, Audrey Fleurot, Philippe Duclos, Nicolas Briançon, Fred Bianconi, Bruno Debrandt, Valentin Merlet, Louis-Do de Lencquesaing

 

Résumé : Le 2ème DPJ est appelé sur une scène de crime exceptionnelle : un tronc humain retrouvé dans un tas d’encombrants dans le 19e arrondissement. Une enquête éprouvante et complexe démarre, alors que chacun cherche sa place au sein du groupe avec l’arrivée d’un nouveau commissaire. L’enquête mène le groupe dans une banlieue nord où le commissaire Herville a été muté. Ils vont mettre au jour corruption et achat de paix sociale dans un quartier rongé par la délinquance et la pauvreté. Corruption qu’affrontent également de leur côté le juge Roban et Joséphine Karlsson alors qu’ils vivent des épreuves intimes inattendues. (source : Wikipédia)

 

 

Avis vite dit : Parmi les récentes séries françaises, Engrenages fait vraiment partie du haut du panier. Et avec cette sixième saison (déjà !) encore plus que d'habitude. Là où certaines séries se mettent à ronronner gentiment, à prendre leurs aises voire à fainéanter même un petit peu, Engrenages fait tout l'inverse. Plus ça avance, plus c'est bon, plus c'est fort, plus c'est addictif. C'est simple, cette saison s'avale à très hautes doses, à peine a-t-on commencé qu'on se rend compte qu'on a déjà englouti les 12 épisodes comme qui rigole. Cette saison 6 est un petit bijou d'écriture, chaque personnage est soigné, j'allais dire mijoté aux petits oignons même. Faut dire qu'on les connaît maintenant, plus la peine de faire les présentations. Et pourtant ils continuent à nous réjouir, et contre toute attente à nous surprendre aussi. Pour le pire et pour le meilleur d'ailleurs. Car autant qu'on puisse les apprécier, ils sont loin d'être parfaits ces héros-là. Et justement c'est ce qui les rend si attachants, humains. Jamais une série n'aura si bien porté son nom : l'engrenage se met en place à la première minute du premier épisode et va prendre fin à la conclusion du dernier épisode, broyant tout sur son passage, ne laissant aucun répit et surtout n'accordant aucune pitié à ses protagonistes. Tous passent à la moulinette, et on souffre avec eux. Parce que bordel, faut dire qu'ils trinquent pas mal quand même. Pourtant l'espoir est toujours là quelque part, parfois éclatant et enthousiasmant, parfois tapi dans l'ombre prêt à resurgir, mais toujours là. Ce qui fait que la série ne bascule jamais dans les ténèbres complètes, aussi sombre que soit l'univers qu'elle décrit. Engrenages est très clairement aujourd'hui le meilleur de la production française en ce qui concerne les séries télévisées. Je ne peux que la conseiller mille fois. C'est le must.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 60 readings
thumb comment
1
reaction

Comments (0)

You can support your favorite independent writers by donating to them

Prolong your journey in this universe Culture
Mon expérience 
Mon expérience 

Je suis sur le site de scribay ( son ancien nom) depuis 2018. J'avais bea...

Margot Eden
2 min

donate You can support your favorite writers