Congratulations! Your support has been successfully sent to the author
True Detective - Saison 3

True Detective - Saison 3

Published Nov 20, 2023 Updated Nov 20, 2023 Culture
time 2 min
0
Love
0
Solidarity
0
Wow
thumb 0 comment
lecture 24 readss
0
reaction

On Panodyssey, you can read up to 30 publications per month without being logged in. Enjoy29 articles to discover this month.

To gain unlimited access, log in or create an account by clicking below. It's free! Log in

True Detective - Saison 3

Titre d’origine : True Detective

 

Créateur / Showrunner : Nic Pizzolatto

 

Année : 2019

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Mahershala Ali, Carmen Ejogo, Stephen Dorff, Scoot McNairy, Ray Fisher, Mamie Gummer, Josh Hopkins, Jodi Balfour, Rhys Wakefield, Michael Rooker

 

Résumé : En 1980, dans la région des monts Ozarks, un garçon et sa petite sœur disparaissent subitement. Les inspecteurs Wayne Hays et Roland West sont dépêchés sur les lieux. Rapidement, des indices conduisent les deux hommes sur une piste assez inquiétante… 10 ans plus tard, en 1990, l’enquête est à nouveau ouverte…. 25 ans plus tard : désormais retraité, Wayne Hays est contacté par une émission de télé qui a souhaité combler les trous de l’enquête débutée dans les années 80. L’occasion pour lui de tenter de se remémorer tous les détails de cette disparition qui un jour, changea complètement le cours de son existence… (source : Onrembobine.fr)

 

Avis vite dit : C'est avec un certain retard que j'ai regardé cette troisième saison qui renoue un peu avec ce qui a fait l'originalité et le succès de la première saison, à savoir une enquête splittée dans le temps sur des périodes très longues et qui permettent de voir les personnages principaux à différentes époques (ici 1980, 1990 puis 2015). Le risque avec ce genre de récit c'est la crédibilité physique (rajeunir ou vieillir des comédiens n'est pas chose si aisée, et le moindre détail qui cloche ou ne fait pas "vrai" fout en l'air tout le reste, le jeu du comédien autant que l'intrigue qui sont de ce fait décrédibilisés. Or justement, ici c'est le point fort de la série : les personnages récurrents d'une période à l'autre sont vraiment très bien rendus aux différents âges qu'ils revêtent. Mahershala Ali tout particulièrement, est fascinant à regarder dans la version vieillie de son personnage, tant on ne remarque pas la moindre fausse note, ni dans son jeu ni dans son maquillage, qui sont juste parfaits. Stephen Dorff également est très réussi en version vieillie, un peu moins en version 1980, les ajouts capillaires (entendez par là la moumoute !) sont un poil trop figés pour faire vrai. Mais c'est un très léger bémol. Heureux également de retrouver dans un rôle secondaire Scoot McNairy qui a ce don pour rendre les personnages qu'il interprète terriblement humains. L'histoire quant à elle est plutôt maline, à jouer sur les effets temporels, et surtout à faire évoluer l'intrigue entre flashbacks et trous de mémoire du héros principal atteint d'Alzheimer naissant. Beau travail d'écriture à l'évidence, conserver une cohérence et la capacité de faire avancer l'intrigue tout en faisant des aller-retours dans le passé, pour finir sur un dénouement qui ne voit sa résolution qu'en fin du dernier épisode, et qui ménage de plus un dernier rebondissement (un peu à la façon ironie du sort qui plus est)... Bonne saison donc !

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 24 readings
thumb 0 comment
0
reaction

Comments (0)

You can support your favorite independent writers by donating to them

Prolong your journey in this universe Culture
Pulp Fiction
Pulp Fiction

  Pitch Deux truands, Jules  et Vincent, sont chargés de récupérer une mallet...

Valentine Simon
1 min
Paternité  
Paternité  

Un mot d'un dictionnaire, ma définition, vôtre sourire, ma joie. Pour ton oeuvre cr&ea...

Bernard Ducosson
1 min

donate You can support your favorite writers