Congratulations! Your support has been successfully sent to the author
Lilyhammer - Saison 1

Lilyhammer - Saison 1

Published May 16, 2022 Updated May 16, 2022 Culture Culture
time 2 min
0
Love
0
Solidarity
0
Wow
thumb 0 comment
lecture 100 to reads
1
reaction

On Panodyssey, you can read up to 30 publications per month without being logged in. Enjoy29 articles to discover this month.

To gain unlimited access, log in or create an account by clicking below. It's free! Log in

Lilyhammer - Saison 1

Titre d’origine : Lilyhammer

 

Créateur / Showrunner : Anne Bjørnstad, Eilif Skodvin

 

Année : 2012

 

Pays : Norvège, États-Unis

 

Casting : Steven Van Zandt, Trond Fausa Aurvåg, Marian Saastad Ottesen, Steinar Sagen, Fridtjov Såheim, Anne Krigsvoll

 

Résumé : Frank « The Fixer » Tagliano, un ancien parrain de la mafia italienne de New York, entre dans le programme de protection des témoins après avoir témoigné dans un procès aux États-Unis. Tagliano demande à être transféré à Lillehammer en Norvège, intéressé par la ville après avoir regardé les Jeux Olympiques d’hiver de 1994 qui s’y étaient déroulés. Sa nouvelle identité est celle de l'immigré américano-norvégien Giovanni Henriksen. (source : Wikipedia)

 

Avis vite dit : Un mafieux témoigne contre son camp en échange d'un programme de protection des témoins un peu spécial : il choisit de vivre à Lillehammer en Norvège parce qu'il avait trouvé ça joli en regardant les JO d'hiver. Bien sûr sur place il n'en fera qu'à sa tête et va avoir un peu de mal à se familiariser avec les coutumes locales. Le pitch de départ est original, le traitement de la série un peu bizarre avec souvent un arrière-goût de télévision artisanale qui n'est pas mauvais en soi mais qui surprend. La grosse attraction de cette mini-série de 8 épisodes reste Steven Van Zandt, le guitariste-star du E-Street Band de Springsteen en rôle principal et co-scénariste !! Il n'est pas crédible une seconde pour tout ce qui est scène de castagne ou de séduction, mais sa perpétuelle moue de mafieux surjoué et son air d'énervé permanent font sourire. Quelques seconds rôles à noter dont un parfait sosie de Steve Buscemi jeune ! Série gentillette mais à voir plus par curiosité qu'autre chose.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 100 readings
thumb 0 comment
1
reaction

Comments (0)

You can support your favorite independent writers by donating to them

Prolong your journey in the Panodyssey universe Culture
Prologue
Prologue

🐕 Récit d'une adoption animalière 🐾   La vie, ce long fleuve pas vraiment tranqu...

Charlène Diaz
1 min

donate You can support your favorite writers