Congratulations! Your support has been successfully sent to the author
The Boys - Saison 2

The Boys - Saison 2

Published Jan 9, 2024 Updated Jan 9, 2024 Culture
time 2 min
0
Love
0
Solidarity
0
Wow
thumb 0 comment
lecture 20 readss
0
reaction

On Panodyssey, you can read up to 30 publications per month without being logged in. Enjoy29 articles to discover this month.

To gain unlimited access, log in or create an account by clicking below. It's free! Log in

The Boys - Saison 2

Titre d’origine : The Boys

 

Créateur / Showrunner : Eric Kripke

 

Année : 2019

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Karl Urban, Jack Quaid, Antony Starr, Erin Moriarty, Laz Alonso, Tomer Kapon, Karen Fukuhara, Dominique McElligott, Jessie Usher, Chace Crawford, Aya Cash, Colby Minifie, Giancarlo Esposito, Shantel VanSanten, Shawn Ashmore, Goran Višnjić

 

Résumé : Les Boys poursuivent leurs efforts pour vaincre Vought, aidés par Stella. Ils sont devenus des fugitifs recherchés par le gouvernement. Butcher apprend que Vought retient Becca en captivité avec un fils surpuissant dont le père n'est autre que le Protecteur, qui l'a violée. Alors que Butcher tente de sauver sa femme, Stormfront dont le passé nazi est révélé, promeut son message de suprémaciste blanche auprès des Sept et du public, cherchant à faire en sorte que le Protecteur conduise les super-héros à la domination mondiale. (source : Wikipédia)

 

Avis vite dit : Adaptation d'une des séries de comics les plus déjantées que j'ai jamais lues, cette série a un mérite immense : elle tente de coller au plus près à l'esprit de la BD, bien que cette dernière soit hors de toute mesure transposable à l'identique. Mais la volonté y est. Celle de se moquer, de bien mettre le doigt là où ça fait mal, de choquer aussi, d'être à tout moment irrespectueux et à contre-courant de tout ce qu'on croit savoir du monde des super-héros en slips. Alors il y a une partie très axée cul qui est plus difficilement encore adaptable à l'écran et qui du coup se trouve édulcorée dans la version télévisée (alors que ceux qui verront la série sans connaître le comics se diront que même là-dessus c'est déjà bien transgressif... message pour ceux-là : ce n'est rien comparé à la BD !!), mais honnêtement, c'est déjà bien assez hardcore pour le petit écran pour ne pas crier bêtement à la trahison parce que l'une ou l'autre scènes bien cradouilles ne se retrouvent pas adaptées telles quelles. L'esprit disais-je, est là et bien là. The Boys ça envoie du bois, du gore, du grivois, du délirant, du drôlatique, du gênant, du déconcertant, du no limit. Bref, ça décoiffe. On est bousculé dans nos petites habitudes de spectateurs de séries télé, et encore plus si on a des habitudes du côté films ou séries mettant en scène des super-héros. Les auteurs dynamitent le truc à un point tel, qu'on est à la fois choqué, éberlué tout en ayant envie de crier "encore encore !" après chaque scène over-the-top. The Boys c'est de la bombe, faut pas passer à côté. Et surtout, il faut lire le comic book pour s'en prendre une encore plus puissante et profonde. Une quoi ? Je vous laisse à votre imagination.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 20 readings
thumb 0 comment
0
reaction

Comments (0)

You can support your favorite independent writers by donating to them

Prolong your journey in this universe Culture
Coco
Coco

Depuis déjà plusieurs générations, la musique est bannie dans la famille de Miguel. Un vrai d&ea...

Valentine Simon
1 min

donate You can support your favorite writers