Congratulations! Your support has been successfully sent to the author
The Girlfriend Experience - Saison 1

The Girlfriend Experience - Saison 1

Published Feb 9, 2023 Updated Feb 9, 2023 Culture
time 3 min
0
Love
0
Solidarity
0
Wow
thumb 0 comment
lecture 96 readss
0
reaction

On Panodyssey, you can read up to 30 publications per month without being logged in. Enjoy29 articles to discover this month.

To gain unlimited access, log in or create an account by clicking below. It's free! Log in

The Girlfriend Experience - Saison 1

Titre d’origine : The Girlfriend Experience

 

Créateur / Showrunner : Steven Soderbergh, Lodge Kerrigan, Amy Seimetz

 

Année : 2016

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Riley Keough, Paul Sparks, Mary Lynn Rajskub, Briony Glassco, Kate Lyn Sheil, Amy Seimetz, Kate Hewlett

 

Résumé : Christine est une étudiante en droit qui, en parallèle de ses études, réalise un stage dans un grand cabinet d'avocats. Sur les conseils d'une amie, elle rentre petit à petit dans le monde très particulier des escort-girls pour financer ses études. (source : Wikipédia)

 

Avis vite dit : Développée à partir du film du même nom de Steven Soderbergh (que je n'ai pas vu mais que je vais tâcher de rattraper), cette série au format d'épisodes courts (une vingtaine de minutes par épisode) nous plonge dans l'univers de l'escorting de luxe avec une certaine classe et s'avère même à mes yeux une plutôt belle réussite. Avant toute chose c'est l'interprète principale, Riley Keough, qui vampirise complètement l'écran, elle fait preuve d'une présence qui va bien plus loin et dépasse allègrement la seule beauté plastique (faut dire qu'elle frise la perfection de ce point de vue). Car oui, bien entendu la demoiselle est belle à tomber, mais elle est bien plus que cela, elle capte toute la lumière sans pour autant en faire des tonnes et c'est justement parce qu'elle n'incarne pas qu'une jolie poupée qu'elle impressionne le plus. Il y a du caractère, un feu dans les yeux, une classe très froide qui émane d'elle, une justesse dans tout son jeu, une posture naturellement impressionnante, un contrôle parfait des émotions (dans la retenue comme dans le débordement), et encore bien d'autres qualités de pure comédienne (alors qu'à la base elle est top model) qui prouve qu'elle a quelque chose de spécial (et qu'elle est absolument parfaite pour ce rôle par la même occasion). Elle déclenche ce phénomène rare qui fait qu'on ne peut pas s'empêcher de la regarder, que notre regard est irrémédiablement attiré par elle alors même qu'elle ne réveille pas pour autant forcément de sympathie ou d'empathie envers elle. On la sait, on la sent dangereuse, nébuleuse, compliquée, et pourtant on accroche à cette fille, c'est assez incompréhensible, et c'est surtout du pur bénéfice pour cette série car le rôle qu'elle interprète n'est pas des plus simples et qu'un autre type d'interprétation aurait pu tomber complètement à plat et faire foirer l'ensemble. Car l'histoire en elle-même n'a rien de révolutionnaire ou d'exceptionnellement bien écrit. Mais les scénaristes et la comédienne ont su s'accorder pour donner une direction claire et cohérente à l'histoire et au personnage, et cela se ressent très nettement à l'écran. Pas de facilités ni de spectateur caressé dans le sens du poil, on ne cherche pas du tout à attirer la sympathie envers l'héroïne, ni l'antipathie du reste, on pose simplement et honnêtement le personnage qui se suffit à elle-même. Ce qui d'ailleurs est valable pour l'ensemble des personnages secondaires aussi, même s'ils ne bénéficient pas d'autant de développement en profondeur que l'héroïne principale. Vraiment très bonne surprise que cette série au sujet pas vraiment convenu mais dont on pourrait croire qu'on sait à l'avance ce qui va y être raconté et vers où ça va nous mener, à tort. Et grosse performance d'actrice donc !

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 96 readings
thumb 0 comment
0
reaction

Comments (0)

You can support your favorite independent writers by donating to them

Prolong your journey in this universe Culture
Pulp Fiction
Pulp Fiction

  Pitch Deux truands, Jules  et Vincent, sont chargés de récupérer une mallet...

Valentine Simon
1 min
Paternité  
Paternité  

Un mot d'un dictionnaire, ma définition, vôtre sourire, ma joie. Pour ton oeuvre cr&ea...

Bernard Ducosson
1 min

donate You can support your favorite writers