Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Lilyhammer - Saison 1

Lilyhammer - Saison 1

Publié le 16 mai 2022 Mis à jour le 16 mai 2022
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 25 lectures
1 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Lilyhammer - Saison 1

Titre d’origine : Lilyhammer

 

Créateur / Showrunner : Anne Bjørnstad, Eilif Skodvin

 

Année : 2012

 

Pays : Norvège, États-Unis

 

Casting : Steven Van Zandt, Trond Fausa Aurvåg, Marian Saastad Ottesen, Steinar Sagen, Fridtjov Såheim, Anne Krigsvoll

 

Résumé : Frank « The Fixer » Tagliano, un ancien parrain de la mafia italienne de New York, entre dans le programme de protection des témoins après avoir témoigné dans un procès aux États-Unis. Tagliano demande à être transféré à Lillehammer en Norvège, intéressé par la ville après avoir regardé les Jeux Olympiques d’hiver de 1994 qui s’y étaient déroulés. Sa nouvelle identité est celle de l'immigré américano-norvégien Giovanni Henriksen. (source : Wikipedia)

 

Avis vite dit : Un mafieux témoigne contre son camp en échange d'un programme de protection des témoins un peu spécial : il choisit de vivre à Lillehammer en Norvège parce qu'il avait trouvé ça joli en regardant les JO d'hiver. Bien sûr sur place il n'en fera qu'à sa tête et va avoir un peu de mal à se familiariser avec les coutumes locales. Le pitch de départ est original, le traitement de la série un peu bizarre avec souvent un arrière-goût de télévision artisanale qui n'est pas mauvais en soi mais qui surprend. La grosse attraction de cette mini-série de 8 épisodes reste Steven Van Zandt, le guitariste-star du E-Street Band de Springsteen en rôle principal et co-scénariste !! Il n'est pas crédible une seconde pour tout ce qui est scène de castagne ou de séduction, mais sa perpétuelle moue de mafieux surjoué et son air d'énervé permanent font sourire. Quelques seconds rôles à noter dont un parfait sosie de Steve Buscemi jeune ! Série gentillette mais à voir plus par curiosité qu'autre chose.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 25 lectures
thumb 0 commentaire
1 réaction
Partager la publication
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Done.
Done.

Trump toujours en tête de gondole au grand supermarché (le fake ét...

Cecile Voisset
6 min
Summer of Sam (1999) Spike Lee
Summer of Sam (1999) Spike Lee

L'assassin habite au Studio 54 Un tueur en série nommé David Berkowitz a sévi durant l’année...

Jean-Philippe Rathle
3 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur