Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Vincent n'a pas d'écailles

Vincent n'a pas d'écailles

Publié le 4 oct. 2022 Mis à jour le 4 oct. 2022
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 24 lectures
0
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Vincent n'a pas d'écailles

Titre original : Vincent n’a pas d’écailles

 

Année : 2014

 

Réalisateur : Thomas Salvador

 

Pays : France

 

Casting : Thomas Salvador, Vimala Pons, Youssef Hajdi, Nicolas Jaillet, Nina Meurisse, Alice Douard, Paul Mondini

 

Résumé : Vincent, un jeune homme discret, s'installe dans une région de lacs et de rivières. Il rencontre Lucie, dont il tombe amoureux. Bientôt, il doit lui dévoiler son secret : Vincent possède un pouvoir extraordinaire qui se révèle au contact de l'eau. (source : Wikipédia)

 

Avis vite dit : Si je voulais être mauvaise langue, je dirais que c'est ce qui arrive quand le film français indépendant rencontre le film de super-héros ! Mais je ne suis pas mauvaise langue, tout le monde le sait, donc je vais juste dire qu'on a là un objet cinématographique déroutant et qui sort de ce qu'on a l'habitude de voir. L'histoire met en scène Vincent, un type très ordinaire sauf qu'il a une particularité inédite : le contact avec l'eau le rend "super". Il fait tout en "mieux" quand il est mouillé comme il l'explique lui-même à sa nana, incrédule. Et pour ça je dois dire que j'ai été bluffé et amusé par les effets spéciaux qui mettent en images ses capacités aquatiques, c'était inattendu ! En revanche l'histoire, elle, n'est pas exempte de défauts, de raccourcis, de naïveté et puis un peu aussi d'incohérences. C'est dommage, parce que le caractère austère (voulu j'imagine) de l'histoire et du personnage principal font déjà du film une œuvre qu'on aborde difficilement, les problèmes de scénario ne font que l'alourdir un peu plus. Je dis que c'est dommage car j'ai tout de même aimé regarder ce film qui sort des sentiers battus. Son thème et son traitement sont une vraie marque d'originalité que j'ai appréciée. L'essai n'est donc pas transformé, mais je reste partant pour voir la prochaine tentative, j'ai détecté assez de potentiel et d'aspects positifs dans ce film-ci pour espérer de l'amélioration sur un éventuel prochain film de la même veine.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 24 lectures
thumb 0 commentaire
0
réaction
Partager la publication
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Emlékezz rám
Emlékezz rám

Emlékezz rám; Kiáltottam magamban, Szorítottam a szívedet a markomban. Kitaszított lette...

Déri G. Ben
1 min
Carpe Diem
Carpe Diem

Energique est sa vie Elle a le fruit qui mûrit Sa copine n'est pas en reste Elle respl...

Arthur Mede
1 min
Le tournoi meurtrier 5/5
Le tournoi meurtrier 5/5

Chapitre 5 La cour du château de Cauzac était beaucoup trop exigüe pour une joute à cheval. C’est pourqu...

Jean-Marie Gandois
6 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur