Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
2050

2050

Publié le 10 juin 2024 Mis à jour le 10 juin 2024 Culture
time 1 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 39 lectures
0
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

2050

Titre original : 2050

 

Année : 2019

 

Réalisateur : Princeton Holt

 

Pays : États-Unis

 

Casting : David Vaughn, Irina Abraham, Stefanie Bloom, Dean Cain, Devin Fuller, Stormi Maya

 

Résumé : Michael Green, marié, concepteur de jeux vidéo et père de deux enfants, a du mal à trouver de l'intimité avec sa femme. En découvrant que son beau-frère Drew a acheté un robot sexuel personnalisable, il se tourne vers l'entrepôt géré par Maxwell pour créer son propre compagnon parfait. (source : Wikipédia)

 

Avis vite dit : Tout petit film qui explore l'avenir sexuel et amoureux des humains tel qu'il sera (peut-être) dans quelques décennies (en 2050 précisément, comme vous l'aurez compris au titre !). Nul doute qu'à cette échéance il existera des robots sexuels qui répondront à nos fantasmes de manière bien plus aboutie que ne le font les sex-toys actuels. Mais dès lors, le risque sera d'en tomber amoureux... Alors quand je dis "tout petit film" c'est à prendre à tous les niveaux. On se croit dans un téléfilm petit budget, sans décors, sans grande inventivité, à l'éclairage crépusculaire, aux costumes sans âme, aux cadreurs et monteurs débutants. Quant à l'interprétation... je ne m'étalerai pas dessus. Bref dans ce film, en dehors du pitch, il n'y a pas grand-chose à retenir. En premier lieu les dialogues, d'une platitude et d'un désintérêt navrants. Je n'ai pas vraiment compris le but du film, l'intérêt de l'histoire, mais le fait que ce fut tellement insipide que je me suis endormi devant n'a pas dû aider à la bonne compréhension de l'ensemble. Bref, vous l'aurez deviné, je ne saurai décemment vous conseiller de le regarder, mais si vraiment vous y tenez, il pourra peut-être vous servir de somnifère comme ce fut le cas pour moi. Qui sait ?

 

lecture 39 lectures
thumb 0 commentaire
0
réaction

Commentaire (0)

Tu aimes les publications Panodyssey ?
Soutiens leurs auteurs indépendants !

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Été capricieux
Été capricieux

La pluie frappe dans la fenêtre, Les nuages couvrent le ciel d'été. Sous parapluies? Mieux...

Ileana Budai
1 min
Dégoupille la grenade
Dégoupille la grenade

Dégoupille la grenade Que l' amour engroudi explose, Ton coeur , donne- lui en offrande Ta vie s...

Ileana Budai
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur

promo

Télécharge l'application mobile Panodyssey