Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Antigang

Antigang

Publié le 11 oct. 2022 Mis à jour le 11 oct. 2022
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 21 lectures
0
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Antigang

Titre original : Antigang

 

Année : 2015

 

Réalisateur : Benjamin Rocher

 

Pays : France

 

Casting : Jean Reno, Caterina Murino, Alban Lenoir, Jakob Cedegren, Stéfi Celma, Oumar Diaw, Thierry Neuvic, Féodor Atkine

 

Résumé : Un groupe de braqueurs déterminés s'en prend aux bijouteries et banques de Paris. Serge Buren, un flic aux méthodes musclées, se lance à leur poursuite. (source : Senscritique.com)

 

Avis vite dit : Annoncé comme un "Arme Fatale" à la française et doté d'un casting assez prometteur, je me suis laissé tenté par cet Antigang. Bon, c'est plutôt pas mal quoiqu'un peu trop démonstratif par moments. On sent que justement les auteurs ont voulu "faire à la façon de" avec pour modèles quelques buddy-movies alliant humour et action débridée. Du coup, parfois ça sonne un peu trop forcé, pour les punchlines en particulier. Mais dans l'ensemble ça reste de très bonne facture, et on a à l'écran ce qui nous était promis. Jean Reno avec son look mi-hipster mi-clochard détonne car on n'a pas l'habitude de le voir ainsi, mais son jeu de gros dur au cœur tendre reste celui qu'on lui connaît. Celui qui sort indiscutablement du lot c'est Alban Lenoir dont la carrière semble enfin décoller. Que ce soit dans son jeu (qui lui permet d'être aussi crédible dans l'humour que dans le drame ou l'action) ou dans ses choix de carrière (plutôt éclectiques et touchant tous les genres) ce type-là me fait énormément penser à Clovis Cornillac à ses débuts. Et j'ai le sentiment qu'Alban Lenoir a tout le talent et le potentiel pour faire une aussi belle carrière que Cornillac, c'est tout ce que je lui souhaite d'ailleurs. En attendant cet Antigang est un bon moment de détente, pas le film de l'année, mais une très bonne surprise tout de même.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 21 lectures
thumb 0 commentaire
0
réaction
Partager la publication
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Emlékezz rám
Emlékezz rám

Emlékezz rám; Kiáltottam magamban, Szorítottam a szívedet a markomban. Kitaszított lette...

Déri G. Ben
1 min
Carpe Diem
Carpe Diem

Energique est sa vie Elle a le fruit qui mûrit Sa copine n'est pas en reste Elle respl...

Arthur Mede
1 min
Le tournoi meurtrier 5/5
Le tournoi meurtrier 5/5

Chapitre 5 La cour du château de Cauzac était beaucoup trop exigüe pour une joute à cheval. C’est pourqu...

Jean-Marie Gandois
6 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur