Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Le Dernier Voyage

Le Dernier Voyage

Publié le 14 juin 2024 Mis à jour le 14 juin 2024 Culture
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 40 lectures
1
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Le Dernier Voyage

Titre original : Le Dernier Voyage

 

Année : 2020

 

Réalisateur : Romain Quirot

 

Pays : France

 

Casting : Hugo Becker, Paul Hamy, Lya Oussadit-Lessert, Jean Reno, Bruno Lochet, Émilie Gavois-Kahn, Philippe Katerine, Jean-Luc Couchard

 

Résumé : Dans un futur proche, une mystérieuse lune rouge est exploitée à outrance pour son énergie. Alors qu’elle change brusquement de trajectoire et fonce droit sur la Terre, Paul W.R, le seul astronaute capable de la détruire, refuse d’accomplir cette mission et disparaît. Traqué sans relâche, Paul croise la route d’Elma, une adolescente au tempérament explosif qui va l'accompagner dans sa fuite. (source : Senscritique.com)

 

Avis vite dit : Film français de SF au casting intriguant, qui débarque d'un peu nulle part et m'a laissé quelque peu interloqué. À l'image c'est assez beau, léché, réussi autant que surprenant. Le casting, comme dit précédemment, est éclectique et donne envie d'en voir plus : un Hugo Becker charismatique, des apparitions visuelles et vocales de Philippe Katerine, un Paul Hamy qui joue avec brio un personnage très trouble et profondément inquiétant, un Jean Reno un peu en retrait mais qui surplombe le tout, un Bruno Lochet inattendu... En revanche sur le fond, je suis plus réservé. Une histoire un poil abracadabrantesque, à mi-chemin entre la hard-SF et le conte pour enfants, toute une panoplie de références, souvent visuelles, qui s'entrechoquent et donnent un petit aspect fourre-tout à l'ensemble, quelques éléments qui semblent ne pas avoir grand-chose à faire dans cette histoire (les militaires / gardes / chasseurs de têtes qui semblent un mix entre des stormtroopers et des mandaloriens trop vénères). Une conclusion très symbolique qui ramène au format "fable" dont je parlais plus haut, avec la morale de l'histoire qui va bien et ce genre d'artifices qui me font sortir d'un film la plupart du temps. Bref, un ensemble de choses qui prises séparément sont toutes plutôt bien fichues, mais qui mises bout à bout font l'effet d'un patchwork hétéroclite, et qui m'ont, en ce qui me concerne, un peu déboussolé. Pour l'expérience particulière je dirais que le film vaut d'être vu, mais sur le fond je n'ai pas été convaincu.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 40 lectures
thumb 0 commentaire
1
réaction

Commentaire (0)

Tu aimes les publications Panodyssey ?
Soutiens leurs auteurs indépendants !

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Été capricieux
Été capricieux

La pluie frappe dans la fenêtre, Les nuages couvrent le ciel d'été. Sous parapluies? Mieux...

Ileana Budai
1 min
Dégoupille la grenade
Dégoupille la grenade

Dégoupille la grenade Que l' amour engroudi explose, Ton coeur , donne- lui en offrande Ta vie s...

Ileana Budai
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur

promo

Télécharge l'application mobile Panodyssey