Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
The Amazing Spider-Man 2 : Le Destin d'un Héros

The Amazing Spider-Man 2 : Le Destin d'un Héros

Publié le 8 juil. 2022 Mis à jour le 8 juil. 2022 Culture
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 171 lectures
0
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

The Amazing Spider-Man 2 : Le Destin d'un Héros

Titre original : The Amazing Spider-Man 2

 

Année : 2014

 

Réalisateur : Marc Webb

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Andrew Garfield, Emma Stone, Jamie Foxx, Dane DeHaan, Colm Feore, Felicity Jones, Paul Giamatti, Sally Field, B.J. Novak, Stan Lee

 

Résumé : Ce n'est un secret pour personne que le combat le plus rude de Spider-Man est celui qu'il mène contre lui-même en tentant de concilier la vie quotidienne de Peter Parker et les lourdes responsabilités de Spider-Man. Peter Parker va se rendre compte qu'il fait face à un conflit de bien plus grande ampleur. Face à Electro, Peter devra affronter un ennemi nettement plus puissant que lui. Au retour de son vieil ami Harry Osborn, il se rend compte que tous ses ennemis ont un point commun : OsCorp. (source : Google.com)

 

Avis vite dit : Ce film m'a laissé dubitatif. Certaines choses m'ont plu, d'autres m'ont profondément agacé. En premier lieu, le fait de me rendre compte avec certitude que je ne suis plus du tout le public cible de la franchise Spider-Man, contrairement à la précédente trilogie made by Sam Raimi. Pourtant je suis fan du tisseur, je lis ses aventures depuis des lustres, j'ai grandi avec Peter Parker. En revanche je ne suis pas un fan de jeux vidéos, j'ai passé l'âge des séries pour adolescentes à base de "je t'aime donc je te quitte", et de chouettes effets spéciaux ne me suffisent pas pour juger un film "bon". Et malheureusement (pour moi) cette franchise Amazing Spider-Man lorgne très fort vers la case 14-18 ans, ce qui ne me laisse pas grand-chose à apprécier. Alors que sincèrement, j'aimerais adorer. Alors il reste à sauver (toujours selon moi) : toutes les cascades de Spidey (sauf le passage de baston contre Electro au milieu de piles géantes au ralenti, trop jeu vidéo à mon goût), son humour naze quand il se castagne, la scène du mioche déguisé, le tatouage crânien de Paul Giamatti, le "snap !" tragique qui achève la chute de Gwen. Bref, ça ne fait pas un film, mais je préfère ne citer que le positif sur ce coup.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 171 lectures
thumb 0 commentaire
0
réaction

Commentaire (0)

Tu aimes les publications Panodyssey ?
Soutiens leurs auteurs indépendants !

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Si ce n'est pas ce soir
Si ce n'est pas ce soir

À la fenêtre je t'attends, Tu vas revenir, mais quand? De dérrière les sapins, la l...

Ileana Budai
1 min
Alain Dorval
Alain Dorval

Alain Bergé, dit Alain Dorval, né le 17 avril 1946 à Alger, &...

Gand Laetitia
1 min
Marcher sous la pluie
Marcher sous la pluie

Il pleuvait depuis la soirée, Moi, tristeâme solitaire, je marchais. Mes pas, sur le pavage muill...

Ileana Budai
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur

promo

Télécharge l'application mobile Panodyssey