Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Bienvenue à Marwen

Bienvenue à Marwen

Publié le 4 sept. 2023 Mis à jour le 4 sept. 2023 Culture
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 452 lectures
0
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Bienvenue à Marwen

Titre original : Welcome to Marwen

 

Année : 2018

 

Réalisateur : Robert Zemeckis

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Steve Carell, Leslie Mann, Diane Kruger, Merritt Wever, Falk Hentschel, Janelle Monáe, Eiza González, Gwendoline Christie, Leslie Zemeckis

 

Résumé : L'histoire de Mark Hogancamp, victime d'une amnésie totale après avoir été sauvagement agressé, et qui, en guise de thérapie, se lance dans la construction de la réplique d'un village belge durant la Seconde Guerre mondiale, mettant en scène les figurines des habitants en les identifiant à ses proches, ses agresseurs ou lui-même. (source : Senscritique.com)

 

Avis vite dit : Voici un film qui a tout pour plaire. Inspirée de faits réels, l'histoire est tout à fait hors du commun, à la fois touchante, dérangeante parfois, et narrativement pleine de belles idées. Ses atouts principaux se nomment Robert Zemeckis à la réalisation (si je vous dis Retour vers le Futur, Forrest Gump ou Seul au Monde, ça devrait suffire à poser le bonhomme je pense) et Steve Carell dans le rôle principal (les meilleurs clowns font toujours les meilleurs acteurs dramatiques). Et puis les effets spéciaux sont vraiment chouettes, quelque part entre la naïveté du dessin animé, l'émotion sincère et l'impact de quelques scènes fortes, ils permettent de montrer l'indicible, de figurer l'innommable, d'exprimer des sentiments trop forts et trop difficiles à dire autrement. Ils ont un côté enfantin parfaitement voulu et maîtrisé qui permet de garder une certaine distance avec le drame pur, tout en ne laissant aucun doute sur sa profondeur réelle. C'est vraiment bluffant et très intéressant de constater à quel point ce procédé narratif fonctionne bien émotionnellement, et permet de dire des choses très fortes symboliquement tout en les atténuant visuellement. Belle trouvaille. Quant à l'histoire on est pris dans le trop plein d'émotion qui englobe cette histoire tragique, sans pour autant s'identifier complètement aux personnages. À plusieurs moments même j'ai ressenti de la gêne vis-à-vis du personnage central, un malaise inévitable dû à sa différence mentale à la fois touchante et compréhensible, mais trop hors-norme pour l'accepter sans retenue. En fin de compte je suis sorti du film content d'avoir vu ce que j'ai vu à l'écran, et conscient de la qualité de ce film, mais pas au point de me dire "inconditionnel" de cette histoire. C'est effectivement une très belle histoire, parfaitement bien racontée, mais dont on reste malgré tout à une certaine distance. Pour se protéger soi-même certainement. À voir cependant sans hésiter, pour son originalité et sa sensibilité profonde.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 65 lectures
thumb 0 commentaire
0
réaction

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Evêques
Evêques

Un mot d'un dictionnaire, ma définition, vôtre sourire, ma joie. Dans l'&eacu...

Bernard Ducosson
1 min
Convaincre
Convaincre

Un mot d'un dictionnaire, ma définition, vôtre sourire, ma joie. Dialoguer po...

Bernard Ducosson
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur