Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Blue Ruin

Blue Ruin

Publié le 29 sept. 2022 Mis à jour le 29 sept. 2022 Culture
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 75 lectures
0
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Blue Ruin

Titre original : Blue Ruin

 

Année : 2013

 

Réalisateur : Jeremy Saulnier

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Macon Blair, Devin Ratray, Amy Hargreaves, Kevin Kolack, Eve Plumb, Sandy Barnett, David W. Thompson

 

Résumé : Dwight a passé les dernières années à errer sans but en vivant dans sa voiture. Ce comportement en apparence paisible est bouleversé lorsqu'il découvre que Wade Cleland Jr., condamné pour le meurtre de ses parents, va être libéré de prison. Dwight rentre chez lui, en Virginie, pour y accomplir sa vengeance. (source : Wikipédia)

 

Avis vite dit : Voici quelque temps que j'en avais entendu parler, je l'ai enfin vu. Blue Ruin est un film de vengeance mais pas du genre qu'on a l'habitude de voir. Pour commencer le personnage principal, celui qui va chercher à se venger, est un paumé, pour ne pas dire un déchet de la société américaine. Laissé pour compte, il vit en SDF dans une petite ville de province jusqu'à ce qu'il apprenne que la personne qui a précipité son destin et détruit sa vie a été libérée après 10 années de prison. Dès lors il n'aura qu'une seule idée fixe : tuer celui qui a tué ses parents et l'a fait plonger dans la dépression. Le film est âpre, froid, dur. Le personnage central n'a rien d'un héros et il s'engage dans quelque chose qui va très vite le dépasser complètement. La vengeance, qui est le thème principal, est traitée sans la moindre empathie et très clairement pas dans un but de légitimation de l'acte. On n'arrive pas à s'identifier à l'épave qu'est devenu cet homme, on le comprend sans le soutenir et surtout on visualise vite le piège qui se referme sur lui et dans lequel il s'est fourré tout seul. L'ironie du sort arrivera par une révélation inattendue assez bien vue. Le film est loin des canons habituels du genre, pas facile à regarder mais à mes yeux très réussi. Et il est suffisamment rare de voir un film de vengeance traité sur un ton original et novateur pour le signaler ! Pas un film très joyeux, mais un film à voir.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

lecture 75 lectures
thumb 0 commentaire
0
réaction

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Panodyssey
Panodyssey

Panodyssey brille, Plateforme d'art et d'échange, Lieu de découvertes.  

Mondine De Saint Laurent
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur