Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Un Divan à Tunis

Un Divan à Tunis

Publié le 22 janv. 2024 Mis à jour le 22 janv. 2024 Culture
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 64 lectures
1
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Un Divan à Tunis

Titre original : Un divan à Tunis

 

Année : 2019

 

Réalisateur : Manele Labidi

 

Pays : France, Tunisie

 

Casting : Golshifteh Farahani, Majd Mastoura, Hichem Yacoubi, Ramia Ayari, Najoua Zouhair, Jamel Sassi

 

Résumé : Selma Derwish, 35 ans, après avoir exercé en France, ouvre son cabinet de psychanalyse dans une banlieue populaire de Tunis. Les débuts sont épiques, mais au lendemain de la Révolution de Jasmin, la demande s'avère importante dans ce pays en reconstruction. Alors que Selma commence à trouver ses marques, elle découvre qu'il lui manque une autorisation de pratique indispensable pour continuer d'exercer…

 

Avis vite dit : Une jeune femme retourne au bled après avoir étudié et vécu à Paris en tant que psychanalyste, bien décidée à ouvrir son cabinet sur place. Faisant tout d'abord face à une incompréhension de la population locale vis-à-vis de son métier, contre toute attente, très vite les gens se bousculent pour venir la voir. Bien que les règles strictes de la psychanalyse freudienne laissent ses patients dubitatifs, le bouche-à-oreille fonctionne, mais l'administration locale s'avérera un point difficile à gérer pour la nouvelle venue. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre et au final le film se trouve être un mélange de plusieurs genres. Il y a un aspect comédie généré par le choc frontal entre la psychanalyse et la culture traditionnelle tunisienne, il y a un côté presque documentaire sur la vie aujourd'hui à Tunis, un état des lieux sur l'après-Ben Ali, il y a des questions de société sur la place de la femme, le statut de l'homme, la tradition, la religion, le travail, les tabous... Tout cela donne de la profondeur, de la diversité au propos, mais laisse aussi une impression de fouillis, on ne comprend pas toujours où la réalisatrice veut en venir ou cherche à démontrer. Mais l'ensemble est suffisamment sympathique pour se laisser regarder, je ne peux donc qu'en conseiller le visionnage si vous en avez l'occasion.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 64 lectures
thumb 0 commentaire
1
réaction

Commentaire (0)

Tu aimes les publications Panodyssey ?
Soutiens leurs auteurs indépendants !

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Alain Dorval
Alain Dorval

Alain Bergé, dit Alain Dorval, né le 17 avril 1946 à Alger, &...

Gand Laetitia
1 min
Marcher sous la pluie
Marcher sous la pluie

Il pleuvait depuis la soirée, Moi, tristeâme solitaire, je marchais. Mes pas, sur le pavage muill...

Ileana Budai
1 min
Écrire
Écrire

Sur des chemins emmêlés, Entre amours et chances ratées, Des soupirs qui brûlent,

Ileana Budai
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur

promo

Télécharge l'application mobile Panodyssey