Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Le Crocodile du Botswanga

Le Crocodile du Botswanga

Publié le 20 juin 2022 Mis à jour le 20 juin 2022
time 1 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 28 lectures
0 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Le Crocodile du Botswanga

Titre original : Le Crocodile du Botswanga

 

Année : 2014

 

Réalisateur : Lionel Steketee, Fabrice Éboué

 

Pays : France

 

Casting : Fabrice Éboué, Thomas Ngijol, Claudia Tagbo, Ibrahim Koma, Étienne Chicot, Franck de Lapersonne, Ériq Ebouaney

 

Résumé : Le jeune et talentueux footballeur français Leslie Konda vient de signer un contrat avec un grand club espagnol. Son agent Didier, présenté comme étant de faible envergure, l'a repéré durant son adolescence. Les ancêtres de Leslie sont originaires du Botswanga, pays dirigé par le dictateur Bobo Babimbi. Ce dernier, passionné de football, conclut un arrangement crapuleux avec Didier pour que Leslie Konda intègre la sélection nationale de son pays, les Crocodiles du Botswanga. Didier et Leslie vont vivre une semaine au sein d'une dictature ubuesque où le tyran connaît mieux les prénoms de ses crocodiles domestiques mangeurs d'opposants politiques que ceux de ses propres enfants.

 

Avis vite dit : Deuxième comédie du duo Ngijol / Éboué, meilleure que la première je trouve (Case Départ), moi je me suis marré du début à la fin, surtout et en grande partie grâce à l'interprétation de Thomas Ngijol qui en fait des caisses mais le fait bien ! Fabrice Éboué j'adore, mais il est meilleur humoriste que comédien, en tout cas tous ses rôles se ressemblent. Le film n'est pas des plus fins, ça envoie du lourd et ça se permet d'y aller franco, mais ça fait du bien un peu d'impertinence comme ça, mélangée à un humour purement délirant. Et puis il y a le génial Étienne Chicot en vieux nostalgique pathétique de l'Algérie française et aux faux-airs de Jean-Marie. Chouette comédie, je valide !

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 28 lectures
thumb 0 commentaire
0 réaction
Partager la publication
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Done.
Done.

Trump toujours en tête de gondole au grand supermarché (le fake ét...

Cecile Voisset
6 min
Summer of Sam (1999) Spike Lee
Summer of Sam (1999) Spike Lee

L'assassin habite au Studio 54 Un tueur en série nommé David Berkowitz a sévi durant l’année...

Jean-Philippe Rathle
3 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur