Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Albator, Corsaire de l'Espace

Albator, Corsaire de l'Espace

Publié le 21 oct. 2022 Mis à jour le 21 oct. 2022
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 22 lectures
0
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Albator, Corsaire de l'Espace

Titre original : Uchū Kaizoku Kyaputen Hārokku

 

Année : 2013

 

Réalisateur : Shinji Aramaki

 

Pays : Japon

 

Casting : Shun Oguri / Mathieu Moreau, Yū Aoi / Marcha Van Boven, Arata Furuta / Martin Spinhayer, Haruma Miura / Pierre Lognay

 

Résumé : Le Capitaine Harlock était un officier de l'armée. À bord de son vaisseau l'Arcadia, il a provoqué le soulèvement des alliés avant de disparaître. (source : Senscritique.com)

 

Avis vite dit : Albator c'est avant tout pour moi un vieux dessin animé, un souvenir qui me renvoie à ma prime jeunesse, à mon enfance... autant dire à un temps passé depuis (trop) longtemps ! J'en garde des souvenirs un peu flous, confusément heureux, même si Albator ne fut pas de ceux qui m'ont le plus marqué à l'instar d'un Goldorak ou d'un Capitaine Flam. Honnêtement, je ne saurais plus dire avec exactitude de quoi ça cause, je me souviens seulement de ce corsaire de l'espace au look si particulier, et à la classe folle de son vaisseau. J'ai donc jeté un œil curieux à ce film d'animation moderne, sans réelle attente à son égard. Ce que je peux en dire c'est que c'est assez bien foutu, même plutôt beau, bien que je ne sois pas très fan du design "manga moderne" des animés japonais (j'ai pu voir quelques images de la nouvelle version cinéma des Chevaliers du Zodiaque et j'ai trouvé ça bien moche). En revanche cela dégage une impression de froideur assez nette, qui impose une distance instantanée entre le spectateur et ce qui se passe à l'écran (en tout cas ça a été l'effet sur moi). Le résultat c'est que ça ne m'a pas passionné plus que ça, je dirais même que j'ai trouvé cela un peu plat et convenu du point de vue du scénario, mais graphiquement j'ai été plutôt agréablement surpris. Toujours est-il qu'une seule vision me suffira.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 22 lectures
thumb 0 commentaire
0
réaction
Partager la publication
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Emlékezz rám
Emlékezz rám

Emlékezz rám; Kiáltottam magamban, Szorítottam a szívedet a markomban. Kitaszított lette...

Déri G. Ben
1 min
Carpe Diem
Carpe Diem

Energique est sa vie Elle a le fruit qui mûrit Sa copine n'est pas en reste Elle respl...

Arthur Mede
1 min
Le tournoi meurtrier 5/5
Le tournoi meurtrier 5/5

Chapitre 5 La cour du château de Cauzac était beaucoup trop exigüe pour une joute à cheval. C’est pourqu...

Jean-Marie Gandois
6 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur