Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Un + Une

Un + Une

Publié le 25 oct. 2022 Mis à jour le 25 oct. 2022
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 26 lectures
0
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Un + Une

Titre original : Un + Une

 

Année : 2015

 

Réalisateur : Claude Lelouch

 

Pays : France

 

Casting : Jean Dujardin, Elsa Zylberstein, Christophe Lambert, Alice Pol, Rahul Vohra, Shriya Pilgaonkar, Abhishek Krishnan, Venantino Venantini

 

Résumé : Antoine ressemble aux héros des films dont il compose la musique. Il a du charme, du succès, et traverse la vie avec autant d’humour que de légèreté. Lorsqu’il part en Inde travailler sur une version très originale de Roméo et Juliette, il rencontre Anna, une femme qui ne lui ressemble en rien, mais qui l’attire plus que tout. Ensemble, ils vont vivre une incroyable aventure… (source : Senscritique.com)

 

Avis vite dit : Bien entendu, quand un nouveau Lelouch sort je procède par étapes : d'abord je prie pour qu'un ciné propose le film près de chez moi, je me débrouille pour me dégotter une séance rapidos avant que le film ne disparaisse des écrans et ensuite je n'ai plus qu'à savourer une fois dans la salle. Cette méthode a jusqu'ici toujours porté ses fruits, cette fois n'a pas dérogé à la règle ! Alors pour ce qui est du film, il y a évidemment des ingrédients qui ne laissent pas de place au doute : on regarde un Lelouch ! Et puis il y a aussi quelques différences avec ses derniers films, entre autres le fait que cette fois il ne s'agit pas d'un film choral et que cela faisait bien longtemps que le réalisateur de la nouvelle vague ne s'était pas consacré à un nombre très restreint de personnages principaux. Ici c'est le duo Dujardin / Zylberstein qui porte le film sur ses épaules, bien que j'ai été aussi très positivement surpris par Christophe Lambert en second rôle. Ce qui ne change pas c'est le thème, celui de prédilection pour Claude Lelouch : l'amour. Cette fois il est traité sur un mode un peu particulier, celui du pèlerinage. Au propre comme au figuré d'ailleurs, puisque le film entraîne ses héros à travers l'Inde et vers un personnage très spécial, Amma, qui dit d'elle-même qu'elle n'a qu'une religion, l'amour justement… Au-delà du talent qui transpire des prestations des comédiens, c'est cette séquence avec Amma (qui pour le coup ressemble plus à un documentaire dans le film) qui m'a marqué alors que je ne m'y attendais pas. Il se dégage de ces images et de ces scènes précises quelque chose d'indéfinissable, une réelle spiritualité universelle, une sensation étonnante qui m'a cueilli par sa pureté et sa simplicité, et par les émotions concentrées qui en émanent. J'en ai été vraiment surpris moi qui suis de plus en plus réfractaire à toute forme de religiosité... Bref, ce nouveau film est un bon cru, un Lelouch un peu différents des précédents, tout en conservant une familiarité certaine pour ceux qui connaissent et aiment l'univers du réalisateur français. Je ne peux bien entendu que le conseiller : allez-y !!

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 26 lectures
thumb 0 commentaire
0
réaction
Partager la publication
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Emlékezz rám
Emlékezz rám

Emlékezz rám; Kiáltottam magamban, Szorítottam a szívedet a markomban. Kitaszított lette...

Déri G. Ben
1 min
Carpe Diem
Carpe Diem

Energique est sa vie Elle a le fruit qui mûrit Sa copine n'est pas en reste Elle respl...

Arthur Mede
1 min
Le tournoi meurtrier 5/5
Le tournoi meurtrier 5/5

Chapitre 5 La cour du château de Cauzac était beaucoup trop exigüe pour une joute à cheval. C’est pourqu...

Jean-Marie Gandois
6 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur