Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Les Lyonnais

Les Lyonnais

Publié le 11 juil. 2022 Mis à jour le 11 juil. 2022 Culture
time 2 min
1
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 111 lectures
1
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Les Lyonnais

Titre original : Les Lyonnais

 

Année : 2011

 

Réalisateur : Olivier Marchal

 

Pays : France

 

Casting : Gérard Lanvin, Tchéky Karyo, Lionnel Astier, Daniel Duval, Étienne Chicot, Dimitri Storoge, Patrick Catalifo, Valeria Cavalli, François Levantal, Simon Astier

 

Résumé : De sa jeunesse passée dans la misère d'un camp de gitans, Edmond Vidal, dit Momon, a retenu le sens de la famille, une loyauté sans faille, et la fierté de ses origines. Il a surtout conservé l'amitié de Serge Suttel, l'ami d'enfance avec qui il a découvert la prison à cause d'un stupide vol de cerises. Avec lui, inexorablement il a plongé dans le Grand Banditisme, et connu l'apogée du « Gang des Lyonnais », l'équipe qu'ils ont formée ensemble et qui a fait d'eux les plus célèbres braqueurs du début des années soixante dix. Leur irrésistible ascension prend fin en 1974, lors d'une arrestation spectaculaire.
À l'approche de la soixantaine, Momon tente d'oublier cette période de sa vie. Sa rédemption, il l'a trouvée en se retirant des "affaires". En prenant soin de Janou, son épouse et de ses enfants et petits enfants, tous respectueux, devant cet homme aux valeurs simples et universelles, lucide et pétri d'humanité. A l'inverse de Serge Suttel, qui malgré le temps n'a rien renié de son itinéraire… (source : Senscritique.com)

 

Avis vite dit : Polar à la française avec des noms qui assurent la qualité du spectacle. Olivier Marchal au scénar et à la réalisation, déjà ça me rassure. Un casting de gueules bien de chez nous, que des acteurs de bouteille et de talent, ça aussi j'aime. L'histoire portée sur écran de Edmond Vidal, meneur du gang des lyonnais, d'après son propre livre de mémoires, réussit à intéresser grâce à l'ensemble de ses qualités. Évidemment le point de vue est celui de Vidal donc forcément faussé et/ou partisan, mais la droiture et le sens de l'honneur du bonhomme donne du crédit au récit, qui même s'il est certainement romancé, parvient à nous faire prendre en sympathie cette bande de vieux gangsters pas tout à fait rangés des voitures. Seul petit bémol, les comédiens qui jouent dans les flash-backs sont bien moins charismatiques que leurs aînés, ce qui déséquilibre un peu le film, les scènes les plus intéressantes étant de loin celles qui montrent les personnages dans le présent. Bon polar, pas aussi transcendant que j'espérais, mais bon polar quand même, ne serait-ce que pour sa galerie de personnages et leurs interactions.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 111 lectures
thumb 0 commentaire
1
réaction

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Pulp Fiction
Pulp Fiction

  Pitch Deux truands, Jules  et Vincent, sont chargés de récupérer une mallet...

Valentine Simon
1 min
Paternité  
Paternité  

Un mot d'un dictionnaire, ma définition, vôtre sourire, ma joie. Pour ton oeuvre cr&ea...

Bernard Ducosson
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur