Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Brightburn : L'Enfant du Mal

Brightburn : L'Enfant du Mal

Publié le 8 mars 2024 Mis à jour le 8 mars 2024 Culture
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 25 lectures
1
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Brightburn : L'Enfant du Mal

Titre original : Brightburn

 

Année : 2019

 

Réalisateur : David Yarovesky

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Elizabeth Banks, David Denman, Jackson A. Dunn, Matt L. Jones, Meredith Hagner, Michael Rooker

 

Résumé : Un enfant venu d’un autre monde se pose en catastrophe sur Terre. Loin de devenir un héros aux yeux de l’humanité, il va se révéler terriblement malveillant… (source : Senscritique.com)

 

Avis vite dit : Mix entre le film de super-héros et le film d'horreur, ce petit film est plutôt sympathique et assez réussi. Le parfum d'originalité qui flotte autour de son thème est cependant trompeur : certes on n'a jamais encore vu ça au cinéma, en revanche c'est un thème déjà largement abordé en comics, le super-héros dévoyé, et très souvent d'ailleurs ce dernier prend des allures de faux-Superman version dark. Il y a eu le Protecteur dans The Boys de Garth Ennis (également en série télé d'ailleurs), la série Irrécupérable de Mark Waid, ou encore Supreme Power de Joseph Michael Straczynski qui me viennent immédiatement à l'esprit parmi les plus iconiques. Mais ce qu'on peut laisser au film c'est le fait d'adapter l'image du super-héros dark à un enfant, ça c'est plutôt bien vu, et ça permet d'approcher un autre thème horrifique particulier, celui des enfants qui se comportent comme des monstres. Justement ce que j'ai apprécié, c'est que l'aspect "super-héros" qui est généralement associé aux films tout public, ou du moins à l'audience très large, est pris à revers par le côté horreur et gore des films de genre, et l'effet est assez saisissant grâce à quelques scènes bien sanglantes et qui montrent des choses pas très ragoûtantes (l'éclat de verre dans l’œil ou la mâchoire arrachée par un volant sont très graphiquement choquants). L'inéluctabilité du récit m'a également beaucoup plu, et prendre les habitudes de ce genre de film à contre-pied m'a paru une excellente idée. Je recommande donc à la fois pour ceux qui veulent voir du super-héros qui dérape du côté sombre de la force, et pour ceux qui aiment bien les petits films d'horreur mixés à d'autres genres.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 25 lectures
thumb 0 commentaire
1
réaction

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur