Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Downrange

Downrange

Publié le 9 juin 2023 Mis à jour le 9 juin 2023 Culture
time 1 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 110 lectures
0
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Downrange

Titre original : Downrange

 

Année : 2017

 

Réalisateur : Ryuhei Kitamura

 

Pays : États-Unis, Japon

 

Casting : Kelly Connaire, Stephanie Pearson, Rod Hernandez, Anthony Kirlew, Alexa Yeames, Jason Tobias, Aion Boyd, Ikumi Yoshimatsu

 

Résumé : Une bande d’étudiants voyageant à travers les étendues désertiques américaines tombe sur un sniper bien décidé à leur faire payer leur insouciante jeunesse. (source : Senscritique.com)

 

Avis vite dit : Des jeunes gens voyagent en voiture dans l'Ouest américain. Ils ne se connaissent pas tous, ils font du co-voiturage. Un pneu crève, ils s'arrêtent. Puis le cauchemar commence : un tireur d'élite planqué quelque part autour d'eux les a pris pour cible, et les dégomme un à un, lentement. C'est donc un huis-clos en plein air si je puis dire, où personne ne peut se déplacer sans se faire tirer dessus. La tension monte très vite, et les options sont limitées, comment s'en sortir ? C'est un film très basique qu'on a là, assez violent et gore, il se permet des images trash histoire de compenser une trame de départ on ne peut plus simpliste. Mais malgré quelques outrances visuelles, on reste bien piégé par ce qui se passe à l'écran, on ne décolle pas, on veut savoir. L'avantage du film c'est qu'il est court, il évite donc de s'enliser, ce qui serait très facile vu la situation décrite. Ça reste très moyen tout du long cependant. Mais je garde une mention très spéciale à la toute fin qui non seulement m'a surpris car je ne m'y attendais pas du tout (beau twist, plein d'originalité) mais m'a de surcroît beaucoup fait rire par son cynisme et son jusqu'au-boutisme pas si courant. Mais ça c'est surtout parce que le cynisme me fait rire.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 110 lectures
thumb 0 commentaire
0
réaction

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Eve
Eve

Un mot d'un dictionnaire, ma définition, vôtre sourire, ma joie. Dans sa gen&...

Bernard Ducosson
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur