Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Mes jours de gloire

Mes jours de gloire

Publié le 22 mars 2024 Mis à jour le 22 mars 2024 Culture
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 20 lectures
0
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Mes jours de gloire

Titre original : Mes jours de gloire

 

Année : 2019

 

Réalisateur : Antoine de Bary

 

Pays : France

 

Casting : Vincent Lacoste, Emmanuelle Devos, Christophe Lambert, Noée Abita, Damien Chapelle, Monsieur Fraize

 

Résumé : Adrien est un Peter Pan des temps modernes. Il a beau approcher la trentaine, il vit encore comme un enfant. Petit, il a connu le succès en tant qu’acteur mais c’était il y a plus de dix ans et aujourd’hui Adrien n’a plus un sou. Il retourne ainsi vivre chez ses parents et tente de redonner un coup de fouet à sa vie. Entre la possibilité d’une histoire d’amour et celle d’un retour qu’il s’imagine triomphant en tant qu’acteur, le chemin d’Adrien sera semé d’embûches. (source : Senscritique.com)

 

Avis vite dit : Voici un film qui était un peu passé sous mon radar je dois bien le dire, et que j'ai vu presque par hasard tout dernièrement. Son intérêt principal réside dans son premier rôle, Vincent Lacoste. Le film déroule l'existence d'un loser assez pathétique, Adrien, ancienne gloire pour un film où il tenait la vedette étant encore enfant, et qui depuis n'a rien fait de sa vie, vivotant entre m'enfoutisme, paresse et mythomanie, alors qu'à 27 ans il se contente de parasiter ses parents trop conciliants et ses amis geeks. Le principal problème d'Adrien, c'est son manque cruel de personnalité, et d'amour propre. Pas totalement idiot, il conserve cependant une part de naïveté, peut-être est-ce elle qui l'empêche de réellement grandir d'ailleurs... C'est quand se présente une nouvelle opportunité de travail, mais aussi une jeune fille qui éveille chez lui un intérêt sentimental, le tout dans un environnement parental en train de se modifier en profondeur sous ses yeux (ses parents divorcent), qu'il se décide à se reprendre en mains et à avancer. Mais les mauvaises habitudes ont la peau dure... Si vous n'êtes pas allergique aux personnages qui font du pathétique leur marque principale de reconnaissance, ce film pourra vous intéresser. Le fait que ce soit Vincent Lacoste qui le porte sur ses épaules, me l'a rendu sympathique. Le personnage et son interprète sont tellement proches dans mon imaginaire (ce qui n'est pas très sympa à l'égard du comédien en tant que personne, mais très élogieux si on se place du point de vue du talent d'interprétation) que j'ai vraiment bien marché et accepté la trame principale du récit sans me poser de questions (mais en ayant régulièrement envie de baffer le protagoniste principal). Le film n'a rien de transcendant, et ne vous attendez pas à un chef-d’œuvre qui va vous faire vous relever la nuit, mais il est franchement délassant et distrayant (si le caractère général du héros ne vous insupporte pas toutefois), ce qui fait que je me permets de vous le recommander pour passer un moment sympa à l'occasion.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 20 lectures
thumb 0 commentaire
0
réaction

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur