Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Juste pour rire

Juste pour rire

Publié le 11 sept. 2023 Mis à jour le 11 sept. 2023 Culture
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 38 lectures
0
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Juste pour rire

Titre original : The Last Laugh

 

Année : 2019

 

Réalisateur : Greg Pritikin

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Chevy Chase, Richard Dreyfuss, Andie MacDowell, Kate Micucci, Chris Parnell, George Wallace, Lewis Black, Richard Kind

 

Résumé : Un ancien comédien s'étant retiré de la vie publique 50 ans auparavant se retrouve contraint par son ancien manager de remonter sur scène une toute dernière fois. (source : Senscritique.com)

 

Avis vite dit : Une nouveauté avec Richard Dreyfuss, je ne peux décemment pas ne pas la regarder. C'est comme ça, je vénère cet acteur depuis la toute première fois que j'ai vu Les Dents de la Mer, à un âge où je n'aurais certainement pas dû d'ailleurs, et ça n'a jamais changé. Que les films dans lesquels il joue soient réussis ou non, une chose reste immuable : il est toujours très bon acteur. Et sa patte, sa petite touche personnelle, c'est de jouer la carte de l'humour avec une certaine extravagance, quitte parfois à en faire des caisses, et de parvenir d'un moment à l'autre à basculer tout à coup dans le registre de l'émotion avec une rare finesse de jeu. Et là boum ça ne rate jamais : le contraste est tel qu'on ne peut que l'aimer. Ben ici encore, c'est ce qu'il fait, et c'est ce qui marche. Je dirais même que c'est ce qui sauve le film et en fait tout l'intérêt. À côté de lui Chevy Chase a bien du mal à exister, tout personnage principal du film qu'il est. Ce film m'a cependant marqué de par son thème principal : la vieillesse, et celui que l'on devient avec l'âge. C'est frappant de voir Richard Dreyfuss si marqué physiquement (il fait plus vieux que son âge véritable je trouve, c'est dire !) alors que j'ai tant de souvenirs de lui plus jeune. Bien entendu c'est le principe du film mais tout de même je n'ai pas pu m'empêcher de trouver cela un peu triste. C'est dur de voir ses idoles vieillir. Tout simplement parce qu'ils sont des curseurs de notre propre vie, et qu'ils ne font que nous montrer à quel point nous-mêmes vieillissons. Alors bien entendu, Juste pour rire est une petite comédie qui n'a pas grande ambition, je la qualifierais même de gentillette et sans la présence de mon comédien culte je n'y aurais certainement pas prêté la plus petite attention. N'empêche que ça fait toujours du bien de voir Richard Dreyfuss faire son numéro alors je ne regrette pas du tout de l'avoir regardé. D'ailleurs ça m'a même furieusement donné envie de me faire une rétrospective de ses films un de ses jours ! Et puis la présence inattendue de la jolie Andie MacDowell qui elle non plus n'hésite pas à montrer ses rides en gros plan est un autre petit plus pour le film.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 38 lectures
thumb 0 commentaire
0
réaction

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
COME IN ! 
COME IN ! 

  Light each day enters, and political stage is coming to be clearer : no Deep State, a fantasy

Cecile Voisset
3 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur