Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Les Derniers Jours du Monde

Les Derniers Jours du Monde

Publié le 17 mai 2024 Mis à jour le 17 mai 2024 Culture
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 40 lectures
0
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Les Derniers Jours du Monde

Titre original : Les Derniers Jours du Monde

 

Année : 2009

 

Réalisateur : Arnaud Larrieu, Jean-Marie Larrieu

 

Pays : France

 

Casting : Mathieu Amalric, Catherine Frot, Sergi López, Karin Viard, Sabine Azéma, Omahyra Mota, Clotilde Hesme, Christophe Paou

 

Résumé : Alors que s'annonce la fin du monde, Robinson Laborde se remet peu à peu de l'échec d'une aventure sentimentale pour laquelle il s'était décidé à quitter sa femme. Malgré l'imminence du désastre, et peut-être pour mieux y faire face, il s'élance dans une véritable odyssée amoureuse qui l'entraîne sur les routes de France et d'Espagne. (source : Senscritique.com)

 

Avis vite dit : Un film de fin du monde français, qui démarre gentiment à Biarritz en pleine période de vacances, c'est déjà pas banal. Ajoutez-y un casting plus que classe (Amalric / Frot / Viard / Lopez / Hesme) et pour certains dans des rôles pour lesquels on ne les attendait pas forcément, une intrigue où deux lignes temporelles s'entremêlent, où l'ambiance de fin du monde n'empêche pas la passion et l'obsession amoureuse, et complétez l'ensemble par des scènes et des images très fortes pour ne pas dire marquantes pour certaines, tout en s'ancrant dans un réel d'abord presque banal (le serveur de café qui s'effondre en plein service, le personnage qui saute par le fenêtre, etc...). Vous obtenez un film qui sort clairement des sentiers battus, encore plus pour une production française, et qui exploite narrativement la fin du monde d'une manière très originale mais, et j'en ai été le premier surpris, néanmoins tout à fait pertinente. En dire plus serait en dire trop, d'autant que certains passages sortis de leur contexte pourraient vraiment sembler plus qu'iconoclastes, mais pour ceux qui n'ont pas peur de l'étrangeté, qui ne craignent pas non plus d'être un poil bousculés et surpris, et qui enfin sont ouverts à d'autres représentations de catastrophes planétaires que celle que les classiques de SF proposent d'habitude, à ceux-là je dis : essayez donc ce film, ça pourrait bien vous plaire !

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 40 lectures
thumb 0 commentaire
0
réaction

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Aurore
Aurore

Un mot d'un dictionnaire, ma définition, vôtre sourire, ma joie. Fusion sémanti...

Bernard Ducosson
1 min
Mon expérience 
Mon expérience 

Je suis sur le site de scribay ( son ancien nom) depuis 2018. J'avais bea...

Margot Eden
2 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur