Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Die Hard 5 : Une belle journée pour mourir

Die Hard 5 : Une belle journée pour mourir

Publié le 2 mai 2022 Mis à jour le 2 mai 2022
time 1 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 2 commentaires
lecture 53 lectures
2 réactions

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Die Hard 5 : Une belle journée pour mourir

Titre original : Die Hard 5 : A Good Day to Die Hard

 

Année : 2013

 

Réalisateur : John Moore

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Bruce Willis, Jai Courtney, Sebastian Koch, Mary Elizabeth Winstead, Ioulia Sniguir, Cole Hauser

 

Résumé : L'inspecteur John McClane se porte au secours de son fils Jack, retenu prisonnier en Russie. Tous deux devront faire face à un puissant leader russe qui s'avère être un danger pour la paix mondiale...

 

Avis vite dit : C'est officiel, John McClane est mort, la mise en bière est réalisée par John Moore et l'épitaphe est écrite par Skip Woods. Je ne pensais pas dire ça un jour moi qui avais même défendu le quatrième volet tant décrié, mais là c'est naze de chez naze. Je passe sur les incohérences, les impossibilités, les conneries qui émaillent le film. Mais c'est quoi ces tentatives d'humour à deux balles tout au long du film ? Rendez-nous le John McClane coincé dans son conduit d'aération et gardez cet ersatz d'un des plus grands héros du cinéma contemporain. Il n'y a que quelques cascades pour éveiller un début d'intérêt (la course-poursuite du début et encore elle est truffée d'incohérences aussi) mais on est très loin du compte. Et par charité je ne m’étendrai pas sur le cas de Jai Courtney, l’incarnation vivante de l’adjectif consternant. Nul et extrêmement décevant.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 53 lectures
thumb 2 commentaires
2 réactions
Partager la publication
copylink copylink

Commentaires (2)

J'ai eu du bol, je n'ai pas vu celui-là, je me suis arrêté à celui d'avant, la voiture sur l'hélicoptère, je n'avais plus de balles, il a dit quelque chose sur moi? tout ça...
Tu ne connais pas ta chance. Je t'assure qu'à côté du 5, le 4ème opus est un chef d’œuvre.

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Une inconnue si familière 4/6
Une inconnue si familière 4/6

4. Confrontation L’homme entra en bousculant presque Frémont. - Où est cette petite intrigante ? Que...

Chantal Perrin Verdier
2 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur