Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Möbius

Möbius

Publié le 15 juin 2022 Mis à jour le 15 juin 2022
time 1 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 49 lectures
1 réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 10 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 9 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Möbius

Titre original : Möbius

 

Année : 2013

 

Réalisateur : Éric Rochant

 

Pays : France, Belgique, Luxembourg

 

Casting : Jean Dujardin, Cécile de France, Tim Roth, Émilie Dequenne, John Lynch, Branka Katić, Vladimir Menchov

 

Résumé : Grégory Lioubov, un officier des services secrets russes est envoyé à Monaco afin de surveiller les agissements d’un puissant homme d’affaires. Dans le cadre de cette mission, son équipe recrute Alice, une surdouée de la finance. Soupçonnant sa trahison, Grégory va rompre la règle d’or et entrer en contact avec Alice, son agent infiltré. Naît entre eux une passion impossible qui va inexorablement précipiter leur chute. (source : Senscritique.com)

 

Avis vite dit : Difficile de me prononcer tant je ne m'attendais pas à ce que j'ai vu. Quelques scènes sont à la limite du ridicule sans pourtant jamais franchir le pas (parce que parfois dans un regard ou une mimique on se croit l'espace d'une seconde dans Un Gars une Fille, la faute aussi à un rythme lent et qui se veut introspectif qui permet à l'esprit du spectateur de vaquer à ses propres pensées...). D'autres sont franchement très réussies et poignantes (grâce aux talents conjugués des acteurs c'est une évidence). Le mélange des deux extrêmes m'a laissé un peu perplexe. L'accent français de Dujardin qui parle russe fait qu'on ne peut pas une seule seconde accepter qu'il s'appelle Lioubov et soit numéro 2 du KGB. Pour le reste, sur le plan comédie sentimentale, Dujardin s'en sort mieux. Cécile de France, que je n'ai jamais réussi à voir en tant que femme fatale, tire son épingle du jeu par son talent d'actrice. Un film cependant très moyen à l'arrivée.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 49 lectures
thumb 0 commentaire
1 réaction
Partager la publication
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Une inconnue si familière 4/6
Une inconnue si familière 4/6

4. Confrontation L’homme entra en bousculant presque Frémont. - Où est cette petite intrigante ? Que...

Chantal Perrin Verdier
2 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur