Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Vacances à la grecque

Vacances à la grecque

Publié le 22 févr. 2023 Mis à jour le 22 févr. 2023 Culture
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 141 lectures
1
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Vacances à la grecque

Titre original : My Life in Ruins

 

Année : 2009

 

Réalisateur : Donald Petrie

 

Pays : États-Unis, Espagne

 

Casting : Nia Vardalos, Richard Dreyfuss, Aléxis Georgoúlis, Alistair McGowan, Harland Williams, Rachel Dratch

 

Résumé : Perdue dans sa vie, Georgia a fini par accepter un job de guide touristique en Grèce. Mais loin de partager son érudition avec des passionnés, elle promène des touristes que seules les plages ensoleillées intéressent. Démotivée, rabâchant ses connaissances à des gens qui n'en ont rien à faire, elle est à deux doigts de se retrouver sur la touche. (source : Senscritique.com)

 

Avis vite dit : Je me suis fait une petite cure de Richard Dreyfuss ces derniers temps, et j'ai en particulier tenté de rattraper mon retard avec des films pas forcément récents (du tout même !) mais que je n'avais encore jamais vus. Sur ma liste donc, ce Vacances à la Grecque, pour lequel je ne savais pas du tout à quoi m'attendre. Je ne crois pas que le film soit très vieux (de mémoire il date de 2009) et pourtant il m'a paru terriblement daté, presque emprisonné dans le genre des comédies légères des années 80-90, ce qui crée au visionnage un certain décalage avec ce qui peut exister aujourd'hui. À l'ancienne ne veut pas forcément dire mauvais (cf. Adieu, je reste), mais là j'avoue que je n'ai pas trop accroché, pour tout dire j'ai même été un poil déçu par des situations trop attendues, trop clichés et surtout par trop de facilités. En gros ça essaie de tourner autour de la vague des feel-good movies sans vraiment jamais parvenir à en trouver le ton juste. Richard Dreyfuss pourtant en tête d'affiche ne tient qu'un rôle secondaire et son temps de présence à l'écran n'est pas aussi conséquent que ce à quoi je m'attendais. D'ailleurs l'ensemble fait un peu bâclé à mon goût... C'est gentillet attention, je n'en fais pas une purge sans nom non plus, mais la déception est là et bien là, accentuant peut-être d'autant les défauts du film à mes yeux. Ça se regarde, mais ça pourrait être tellement mieux sans trop d'efforts que je ne peux m'empêcher de trouver ça dommage. Et puis une dernière chose qui m'a profondément gêné : le doublage ! Moi qui adore le doublage français de Richard Dreyfuss (j'en parlais encore il y a peu) j'ai été douché par une voix nouvelle que je ne lui connaissais pas, que je n'arrivais du coup pas à lui associer et qui m'empêchait de me concentrer sur son jeu d'acteur. Je ne sais pas si je suis tombé sur un doublage québécois (pas cherché dans le détail mais il ne me semble pas) ou si tout simplement c'est une autre voix que sa doublure habituelle exceptionnellement sur ce film, en tout cas ça m'a ennuyé et en a rajouté une couche dans mon manque d'intérêt pour le film...

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 141 lectures
thumb 0 commentaire
1
réaction

Commentaire (0)

Tu aimes les publications Panodyssey ?
Soutiens leurs auteurs indépendants !

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Alain Dorval
Alain Dorval

Alain Bergé, dit Alain Dorval, né le 17 avril 1946 à Alger, &...

Gand Laetitia
1 min
Marcher sous la pluie
Marcher sous la pluie

Il pleuvait depuis la soirée, Moi, tristeâme solitaire, je marchais. Mes pas, sur le pavage muill...

Ileana Budai
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur

promo

Télécharge l'application mobile Panodyssey