Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Message from the King

Message from the King

Publié le 24 févr. 2023 Mis à jour le 24 févr. 2023 Culture
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 71 lectures
2
réactions

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Message from the King

Titre original : Message from the King

 

Année : 2016

 

Réalisateur : Fabrice Du Welz

 

Pays : États-Unis, Royaume-Uni, France, Belgique

 

Casting : Chadwick Boseman, Luke Evans, Teresa Palmer, Alfred Molina, Natalie Martinez, Tom Felton, Dale Dickey

 

Résumé : Jacob King débarque de Cape Town à Los Angeles, à la recherche de sa sœur disparue. Un étranger dans un monde dont il ne connaît rien. 600 dollars en poche et un billet de retour pour Cape Town 7 jours plus tard. Au bout de 24 heures, il découvre qu’elle est morte dans des circonstances étranges. Voici ce qui s’est passé les 6 jours d’après… (source : Senscritique.com)

 

Avis vite dit : Voilà qui est assez inédit et pour le moins inattendu : c'est en toute discrétion que Fabrice du Welz (réalisateur français de films de genre) s'est offert une petite série B tournée aux USA avec un casting pas hyper-prestigieux mais très solide (Chadwick Boseman qui va être bientôt très exposé aux yeux du monde dans le film dédié à Black Panther de Marvel, et Alfred -Doc Ock- Molina entre autres...). Scénario simple mais qui sied parfaitement au genre ici représenté : le film de vengeance. L'essentiel n'est pas dans l'histoire mais bel et bien dans la narration, et là du Welz connaît ses classiques visiblement (le Justicier de New-York en tête), parce que ça envoie pas mal et ça ne fait pas semblant. C'est sombre et pas très joyeux dans l'ensemble, mais ça répond bien à l'ambiance voulue et nécessaire pour que ce genre de film fonctionne vraiment. Alors on n'est pas face à un chef-d’œuvre on est bien d'accord, mais on a un film solide, qui connaît ses limites et sait pourquoi il est là, ce qui donne quelque chose d'efficace et de sérieux à l'arrivée. Personnellement je n'en demandais pas plus, j'en ai donc été très satisfait.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 71 lectures
thumb 0 commentaire
2
réactions

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Coco
Coco

Depuis déjà plusieurs générations, la musique est bannie dans la famille de Miguel. Un vrai d&ea...

Valentine Simon
1 min
COME IN ! 
COME IN ! 

  Light each day enters, and political stage is coming to be clearer : no Deep State, a fantasy

Cecile Voisset
3 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur