Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Venom

Venom

Publié le 8 avr. 2024 Mis à jour le 8 avr. 2024 Culture
time 3 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 26 lectures
1
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Venom

Titre original : Venom

 

Année : 2018

 

Réalisateur : Ruben Fleischer

 

Pays : États-Unis, Chine

 

Casting : Tom Hardy, Michelle Williams, Riz Ahmed, Scott Haze, Reid Scott, Jenny Slate, Stan Lee

 

Résumé : Possédé par un symbiote qui agit de manière autonome, le journaliste Eddie Brock devient le protecteur létal Venom. (source : Senscritique.com)

 

Avis vite dit : J'avoue, j'avais décidé de boycotter ce film à sa sortie en salles. Parce qu'il nous avait été vendu pendant des mois avant sa sortie comme un film hyper couillu, violent et cash, limite horrifique, bref parfaitement dans l'esprit du personnage de Venom, avant d'être complètement revu et corrigé pour être accessible à un jeune public. On attendait un film réservé aux 16 ans et plus, on a eu un film tout public. C'était la raison pour laquelle je n'y étais pas allé. Ironique, car c'est pour la même raison que je l'ai regardé dernièrement : Tom mon plus jeune garçon est un fan de Venom (et de Spider-Man, et de tous les super-héros Marvel pour mon plus grand plaisir) et il me tannait pour enfin voir ce film. Et comme le film n'est pas réservé "aux grands" j'ai donc accédé à sa demande. Bon, premier constat : je n'ai pas raté grand-chose en n'allant pas le voir au cinéma, c'est du tout venant super-héroïque et je ne m'en relèverai certainement pas la nuit. Deuxième constat : ce n'est pas non plus un naufrage absolu aussi définitif que ce à quoi je m'attendais. Rien d'aussi énervant que ce que j'ai pu voir récemment dans Wonder Woman 2 par exemple. Bien entendu, il y a pas mal d'adaptation dans ce film qui ne conserve que peu de choses, voire presque rien, des origines du personnage de comics. Et pour cause : sans s'appuyer sur Spider-Man, ni faire référence aux Guerres Secrètes, impossible de transposer ses origines telles que dans le comics. Pour une raison autre également : à son apparition dans l'univers Marvel, Venom est un super-vilain, et un bien badass même. Or, ici il s'agit du héros de l'histoire, il fallait donc que l'aspect criminel du personnage soit en tout ou partie effacé. Troisième constat : pour qui n'y connaît que dalle en Venom et en super-héros papier, cette origin story-là est tout à fait acceptable. Rien de folichon on est d'accord, très mainstream même, mais parfaitement acceptable en l'état. Pour les autres, ma foi, faut faire son deuil du personnage d'origine, de son histoire et de son évolution, d'une grande part de sa sauvagerie aussi. Au point d'ailleurs, que son aspect assez horrifique qui lui a été conservé (les tentacules, la langue proéminente, les dents immenses, les yeux vides) est presque incongru : son image n'est plus vraiment raccord avec son comportement. De même, un des aspects très intéressant du personnage de Venom a toujours été la dualité de son essence : le "Nous" que forme Venom, mélange du symbiote extraterrestre et de l'humain Eddie Brock. Malheureusement dans le film, cet aspect n'est qu'effleuré, peu utilisé. Dommage. Enfin un mot rapide sur la fin post-générique : l'arrivée de Cletus Cassady (alias Carnage) dans le prochain opus me laisse dubitatif. Carnage est encore pire question sauvagerie que le Venom d'origine, mais si c'est encore une fois pour produire un film accessible au plus grand nombre, je me demande quel est l'intérêt d'introduire ce personnage complètement out of limit dans les comics. À part gâcher le plaisir des fans et ajouter au sentiment de frustration vis-à-vis de tout ce que ça promet et qu'on ne nous montrera jamais, je ne vois pas.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 26 lectures
thumb 0 commentaire
1
réaction

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur