Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Star Wars épisode VIII : Les Derniers Jedi

Star Wars épisode VIII : Les Derniers Jedi

Publié le 21 avr. 2023 Mis à jour le 10 juil. 2023 Culture Culture
time 3 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 81 lectures
1
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Star Wars épisode VIII : Les Derniers Jedi

Titre original : Star Wars : Episode VIII – The Last Jedi

 

Année : 2017

 

Réalisateur : Rian Johnson

 

Pays : États-Unis

 

Casting : Daisy Ridley, Mark Hamill, Adam Driver, John Boyega, Oscar Isaac, Kelly Marie Tran, Carrie Fisher, Benicio del Toro, Laura Dern, Gwendoline Christie, Andy Serkis, Peter Mayhew, Joonas Suotamo, Anthony Daniels, Jimmy Vee, Lupita Nyong’o

 

Résumé : Le Premier Ordre étend ses tentacules aux confins de l'univers, poussant la Résistance dans ses retranchements. Il est impossible de se sauver à la vitesse de la lumière avec cet ennemi continuellement aux trousses. Cela n'empêche pas Finn et ses camarades de tenter d'identifier une brèche chez leur adversaire. Pendant ce temps, Rey se trouve toujours sur la planète Ahch-To pour convaincre Luke Skywalker de lui enseigner les rudiments de la Force. (source : Google.com)

 

Avis vite dit : Star Wars c'est devenu quelque chose de spécial dans le monde du cinéma, presque une institution à part. D'autant que lors de son rachat par Disney, on a eu droit à une sortie annuelle pour cette franchise ciné. Je n'ai jamais été un intégriste de Star Wars, ni même un fan inconditionnel d'ailleurs. J'ai grandi avec certes, j'ai des souvenirs émus de gamin qui y sont liés, aussi bien avec les films qu'avec les jouets du reste. Mais je n'ai jamais eu un amour démesuré pour Star Wars comme j'ai pu en avoir pour certains super-héros de ma jeunesse par exemple. C'est ce qui me permet d'avoir un certain détachement pour la série de films, et de les voir pour ce qu'ils sont, de manière dépassionnée. Et celui-ci m'a paru un bon divertissement, peut-être un chouïa trop long à mon goût, je ne suis sorti ni transporté ni déçu par ce que j'ai vu. Le moins qu'on puisse dire c'est que les choses ont avancé avec cet opus, et pas toujours dans les directions que j'avais imaginées, bien que l'on pourra toujours s'amuser à faire des comparaisons et trouver des ressemblances avec la première trilogie (la première trilogie historique, pas chronologique). Mais on m'a donné à voir ce à quoi je m'attendais d'un point de vue visuel et narratif : du beau et grand spectacle avec des batailles spatiales (pas aussi abouties que dans Rogue One mais très chouettes quand même), des combats au sabre laser (pas le point le plus fort du film mais incontournable dès lors qu'on parle de Jedi n'est-ce-pas ?), des jeunes qui veulent apprendre et des vieux qui rechignent à enseigner, des têtes connues et attendues et d'autres nouvelles pas mal intégrées dans cet univers déjà riche. Je ne suis toujours pas vraiment convaincu de la force (ahah) d'attraction du personnage de Rey comme héroïne principale, ni de la pertinence du perso de Finn qui reste trop superficiel à mes yeux, mais j'ai été agréablement surpris de la performance de Adam Driver dans le rôle de Kylo Ren. Je ne l'avais vraiment pas trouvé à la hauteur dans son rôle de grand méchant dans le précédent film, mais là j'avoue qu'il a passé un palier, aussi bien dans l'écriture (surtout) que dans l'interprétation (dans une moindre mesure tout de même), qui me fait l'accepter et même l'apprécier comme antagoniste principal de cette nouvelle trilogie. Pour moi le problème principal de la trilogie a été résolu : elle tient son méchant. Reste à trouver des héros auxquels on aura autant envie de s'accrocher que dans la première trilogie. Force est de constater que ni Rey, ni Finn, ni même Poe Dameron n'éveillent pour l'instant en moi l'intérêt qu'avaient su éveiller Luke, Han et Leia à leur grande époque. Mais dans l'ensemble le film remplit son contrat : il n'y avait qu'à voir les yeux écarquillés tout de long du film et l'immense sourire aux lèvres à la sortie de la salle de mon fiston pour comprendre que ce Star Wars a atteint son but : plaire aux mômes et divertir les parents qui ont gardé en eux un peu de leur âme d'enfant.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 81 lectures
thumb 0 commentaire
1
réaction
Partager la publication
copylink copylink

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
La Panse de Léo Henry
La Panse de Léo Henry

Sa sœur jumelle ne donne plus de nouvelle depuis plusieurs mois, après une réunion de famille, un soir d...

Mathias Moronvalle
2 min
Le Loups des mers de Jack London
Le Loups des mers de Jack London

Un roman d’aventure sous-tendue par une réflexion philosophique de l’auteur sur la nature humaine, en r&e...

Mathias Moronvalle
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur