Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Seven Sisters

Seven Sisters

Publié le 25 août 2023 Mis à jour le 25 août 2023 Culture
time 2 min
0
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 471 lectures
0
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Seven Sisters

Titre original : Seven Sisters

 

Année : 2017

 

Réalisateur : Tommy Wirkola

 

Pays : États-Unis, Belgique, Royaume-Uni, France

 

Casting : Noomi Rapace, Clara Read, Willem Dafoe, Glenn Close, Marwan Kenzari, Pål Sverre Hagen

 

Résumé : 2073. La Terre est surpeuplée. Le gouvernement décide d’instaurer une politique d’enfant unique, appliquée de main de fer par le Bureau d’Allocation des Naissances, sous l’égide de Nicolette Cayman. Confronté à la naissance de septuplées, Terrence Settman décide de garder secrète l’existence de ses 7 petites-filles. Confinées dans leur appartement, prénommées d’un jour de la semaine, elles devront chacune leur tour partager une identité unique à l’extérieur, simulant l’existence d’une seule personne : Karen Settman. Si le secret demeure intact des années durant, tout s’effondre le jour où Lundi disparaît mystérieusement… (source : Senscritique.com)

 

Avis vite dit : J'étais passé à côté de ce film lors de sa sortie au cinéma, malgré son succès à la fois critique et auprès du public. Petit rattrapage pendant les congés, et en fait c'est vrai que c'est pas mal. Ambiance futuriste pessimiste comme univers, assez crédible dans les grandes lignes et les idées principales (la surpopulation galopante, la technologie intrusive, l'interconnexion généralisée), un peu moins dans certains faits et actions (7 sœurs absolument identiques mais pas issues de clônage ? une propension de Noomi Rapace à être très coriace malgré les blessures diverses et variées : sans doute une qualité qu'elle a conservé du pénible Prometheus, ce genre de petites choses...). Le film s'en sort pas trop mal donc dans l'univers qu'il propose, et on accroche avec facilité à l'histoire de ces gamines élevées en cachette et qui sortent à tour de rôle chacune un jour de la semaine. L'idée est chouette et permet pas mal de développements intéressants. La fin se laisse deviner assez facilement mais ce n'est pas grave car elle a l'avantage de permettre à l'histoire de rester cohérente et assez solide sur le fond. Noomi Rapace assure plutôt dans son interprétation à multiples facettes, même si parfois elle frôle la caricature, mais comment faire autrement pour différencier correctement 7 personnages physiquement identiques le temps d'un film ? Elle reste convaincante c'est l'essentiel. Bref, ce petit film qui n'en jette pas beaucoup, qui ne se la raconte pas et qui visiblement n'a pas des moyens financiers illimités pour mettre en images ce futur presque apocalyptique (coucou les bagnoles du futur en carton-pâte), parvient malgré tout à captiver l'attention du spectateur et ne la relâche pas avant la fin : le rythme y est pour beaucoup, le scénario malin aussi. À conseiller donc, une bonne surprise.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 57 lectures
thumb 0 commentaire
0
réaction

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture
Evêques
Evêques

Un mot d'un dictionnaire, ma définition, vôtre sourire, ma joie. Dans l'&eacu...

Bernard Ducosson
1 min
Convaincre
Convaincre

Un mot d'un dictionnaire, ma définition, vôtre sourire, ma joie. Dialoguer po...

Bernard Ducosson
1 min

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur