Félicitations ! Ton soutien à bien été envoyé à l’auteur
Saint Amour

Saint Amour

Publié le 4 janv. 2023 Mis à jour le 4 janv. 2023 Culture
time 2 min
1
J'adore
0
Solidaire
0
Waouh
thumb 0 commentaire
lecture 356 lectures
1
réaction

Sur Panodyssey, tu peux lire 30 publications par mois sans être connecté. Profite encore de 29 articles à découvrir ce mois-ci.

Pour ne pas être limité, connecte-toi ou créé un compte en cliquant ci-dessous, c’est gratuit ! Se connecter

Saint Amour

Titre original : Saint Amour

 

Année : 2016

 

Réalisateur : Benoît Delépine, Gustave Kervern

 

Pays : Belgique, France

 

Casting : Gérard Depardieu, Benoît Poelvoorde, Vincent Lacoste, Céline Sallette, Gustave Kervern, Ana Girardot, Chiara Mastroianni, Andréa Ferréol, Izia Higelin, Michel Houellebecq, Ovidie

 

Résumé : Comme tous les ans, Bruno, agriculteur quelque peu porté sur la boisson, et son père Jean, éleveur bovin, participent au Salon de l'agriculture. Alors que Jean voudrait que Bruno reprenne l'exploitation familiale, celui-ci ne pense qu'à noyer son mal-être dans l'alcool au travers d'une route des vins improvisée au sein du salon. Désireux de renouer avec Bruno à la suite de la mort récente de sa femme, Jean propose alors à son fils de réaliser cette route des vins. En compagnie d'un mystérieux chauffeur de taxi prénommé Mike, les deux hommes s'élancent ainsi pour une semaine sur les routes de France.. (source : Wikipédia)

 

Avis vite dit : Delépine, Kervern, Depardieu, Poelvoorde et Lacoste, pour moi déjà le casting et les réalisateurs me suffisent pour éveiller plus que mon intérêt. Et à l'arrivée je n'ai pas été déçu. Comme toujours avec les échappés de Groland on a droit à un portrait cinglant de la société vue par le bas de l'échelle, les laissés-pour-compte, les sans-noms. C'est très humain comme vision, c'est bourré de défauts mais aussi de bons sentiments, de bêtises et de faux-semblants, c'est enrobé dans un humour terrien et corrosif à la fois, on a l'impression d'un road-movie dans l'univers de l'Amour est dans le pré ! Les personnages sont imparfaits, très imparfaits même pris seul à seul, mais se complètent si bien qu'ensemble ils deviennent d'autres personnes, beaucoup plus sympathiques et aimables dans le sens littéral du terme. L'illustration même que le tout vaut beaucoup plus que la somme des parties. Que seul on n'est pas grand-chose, et que l'homme est définitivement un animal social dont l'équilibre passe beaucoup par son rapport aux autres. Très chouette film, à la fois premier degré et profond, ancré dans la réalité mais qui parle de thèmes universels. Et des numéros de comédiens hors-normes à n'en plus finir, un régal.

Tous mes avis vite dits ont été initialement publiés sur mon blog : www.moleskine-et-moi.com

 

lecture 54 lectures
thumb 0 commentaire
1
réaction

Commentaire (0)

Tu peux soutenir les auteurs indépendants qui te tiennent à coeur en leur faisant un don

Prolonger le voyage dans l'univers Culture

donate Tu peux soutenir les auteurs qui te tiennent à coeur